Justice

Tariq Ramadan : La menace d’une robe noire tâchée de sperme

Selon la plaignante, il aurait laissé une tâche de sperme sur une robe durant un des neufs viols dont elle l’accuse.

STORY - Episode 26/29

Cet article fait partie d'une "story" (une story est un ensemble d'articles relatifs à un sujet précis suivi par nos journalistes)

Naviger dans la "Story"

<< Episode précédentEpisode suivant >>

C’est une nouvelle information qui pourrait remettre en cause la stratégie de défense de Tariq Ramadan. La troisième femme à avoir porté plainte contre lui a conservé une robe noire depuis 2013. 

Un tâche de sperme au centre

Cette robe et la tâche de sperme qui se trouve au centre de celle-ci pourraient forcer Tariq Ramadan et ses avocats à changer de stratégie de défense expliquent nos collègues de franceinfo. Il pourrait ainsi se voir forcé de reconnaître une relation extraconjugale. Il avait jusque-là contesté la moindre liaison. Mais, la troisième femme à avoir porté plainte contre lui détiendrait une véritable preuve. Une robe noire conservée depuis 2013.

Ce document conservé dans un sac plastique a été remis aux policiers. Les juges d’instruction ont demandé son expertise. Il s’agit d’une robe noire de taille XS de la marque Zara. Selon l’accusatrice, Tariq Ramadan y aurait laissé une tâche de sperme durant un de neufs viols. 

Le nouvel avocat de Tariq Ramadan, Me Emmanuel Marsigny va demander la remise en liberté de son client au nom de son état de santé. Un argument qui a pourtant volé en éclats après une expertise médicale rendue mercredi. 

Publié le jeudi 19 avril 2018 à 14:56, modifications jeudi 19 avril 2018 à 14:54

Naviger dans la "Story"

<< Episode précédentEpisode suivant >>

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !