Justice

Son mari veut divorcer ? Elle tue ses deux enfants

La mère de famille a été condamnée à 121 ans de prison par le tribunal.

C’est un horrible drame. Celui d’une mère de famille qui n’acceptait pas l’idée de divorcer et qui a tué ses deux enfants. La justice américaine lui a infligé une très large peine.

Elle appelle les secours

Le drame se déroule le 17 novembre 2016 à Darlington dans l’Indiana. Brandi Worley, 31 ans commet ce jour-là, l’irréparable. La mère de famille vient d’apprendre que son époux voulait divorcer. Elle poignarde alors à mort son fils Tyler, 7 ans et sa petite seule Charlee âgée de 3 ans. Puis, elle consomme des médicaments s’attaque elle-même avec le couteau au niveau du cou.

Réalisant sans doute ce qu’elle vient de faire, elle se décide à téléphoner aux secours selon nos confrères de People.

Je viens de me poignarder et de tuer mes deux enfants. Il y a du sang partout.

Quand les forces de l’ordre arrivent sur les lieux et l’interrogent sur les raisons de son acte, sa seule réponse est : “Mon mari voulait divorcer et emmener mes enfants”. Pendant les faits, celui-ci dormait au sous-sol. C’est un policier qui l’a réveillé pour lui raconter.

Brandi Worley a été condamnée à  un total de 121 années de prison par le tribunal. 66 ans pour le meurtre de Tyler et 55 ans pour celui de Charlee.

Publié le jeudi 22 mars 2018 à 18:46, modifications jeudi 22 mars 2018 à 15:37

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !

En direct