Justice

Obèse, un homme enferme son ex dans le noir et l’affame pendant un mois pour la “guérir”

rebouteux

Un rebouteux a été condamné à trois ans de prison avec sursis pour non-assistance à personne en danger. Il avait enfermé et affamé son ex pour la “guérir” de ses problèmes d’obésité.

Sans eau ni nourriture, dans le noir et le silence

Pendant plus d’un mois, un rebouteux âgé de 65 ans a laissé à terre son ancienne compagne, cloîtrée dans le noir et privée de nourriture. Handicapée par son poids, la victime avait chuté à son propre domicile.

Pour le rebouteux, il s’agissait d’une « thérapie révolutionnaire dictée par Dieu » afin de la guérir de ses problèmes d’obésité, de vue et de thyroïde. Elle devait jeûner pendant sept jours, sans eau ni nourriture, dans le noir et le silence, après quoi, seulement, elle avait droit à des aliments liquides, de l’eau, des jus de fruits.

Trois ans de prison avec sursis

Selon Sud Ouest , c’est la visite d’un agent de l’office HLM qui mettra un terme au calvaire de cette femme, après l’avoir découverte complètement déshydratée, en totale souffrance, et dans des conditions d’hygiène effroyables. « Une scène de crime mais avec un cadavre vivant », résume le procureur de la République, Olivier Janson. La victime s’était vu prescrire 72 jours d’incapacité totale de travail (ITT).

Mardi 24 avril 2018, le sexagénaire qui souffre de troubles du comportement et d’une altération aiguë du discernement, a été jugé responsable pénalement de ses actes. Il a écopé de trois ans de prison avec sursis. Il a également l’interdiction définitive d’exercer toute activité en lien avec les soins.

Publié le jeudi 26 avril 2018 à 17:02, modifications jeudi 26 avril 2018 à 17:21

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !