Justice

Nord : Le dentiste fraudait pour faire des safaris

Le dentiste a dissimulé plus de 130.000 € aux impôts en quatre ans. Il s’en servait pour aller chasser des animaux protégés.

Un dentiste installé dans le Nord de la France dissimulait plus de 40.000 € par an.

Dénoncé par une ancienne assistante

C’est un dentiste désormais à la retraite qui comparaissait jeudi dernier devant la justice jeudi dernier. Accusé d’avoir dissimulé 131.000 € aux impôts entre 2010 et 2014, il a été condamné pour blanchiment de fraude fiscale selon nos confrères de la Voix du Nord. La justice avait commencé à enquêter sur lui suite à la dénonciation d’une ancienne assistante. Le dentiste et son épouse avaient alors été placés en garde à vue.

Les sommes n’apparaissaient pas dans les déclarations fiscales du cabinet, mais le dentiste gardait une seconde comptabilité de son côté. Chaque année, ce sont 40.000 € qui étaient mis de côté. Ils étaient ensuite utilisés pour partir en safari. L’enquête a permis de découvrir une pièce secrète dans laquelle il cachait le produit de sa chasse et les armes utilisées. La police a mis la main sur des cadavres d’animaux appartenant à des espèces protégées. L’homme pourrait désormais être inquiété par l’administration fiscale, mais aussi pour la chasse d’espèces protégées.

Publié le lundi 16 avril 2018 à 17:33, modifications lundi 16 avril 2018 à 15:39

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !