Justice

Meurtre de Sophie Lionnet : Sabrina Kouider et Ouissem Medouni reconnus coupables du meurtre de leur jeune fille au pair

Après deux mois de procès, Sabrina Kouider et Ouissem Medouni ont étés reconnus coupables du meurtre de leur jeune fille au pair Sophie Lionnet. Son coprs calciné avait été retrouvé dans leur jardin en septembre 2017.

Ce 20 septembre 2017, le corps de Sophie Lionnet, alors âgée de 21 ans, est retrouvé calciné dans le jardin de Sabrina Kouider et Ouissem Medouni. Or, ce jeudi 24 mai à Londres (Royaume-Uni), le couple a été reconnu coupable, du meurtre de leur jeune fille au pair.

Victime de mauvais traitements

Les faits remontent à janvier 2016. Sophie Lionnet commence alors à travailler en tant que jeune fille au pair chez le couple. Or, c’est le début du calvaire pour la jeune femme. Ouissem Medouni raconte que sa compagne Sabrina Kouider frappait Sophie « avec un câble électrique noir ». La Troyenne est régulièrement victime de séances de mauvais traitements. Par la suite, Sabrina Kouider accuse la victime de 21 ans d’avoir comploté avec un de ses anciens compagnons le fondateur du boys band Boyzone Mark Walton. Avec Ouissem Medouni, l’accusée va se mettre à faire subir à la victime des pseudo-interrogatoires. Elle veut lui faire avouer qu’elle et Mark Walton ont bien violé un membre de sa famille.

Selon Ouissem Medouni, c’est suite à l’un de ses interrogatoires que Sophie Lionnet est morte. La Troyenne est décédée dans la nuit du 18 au 19 septembre 2017 dans leur logement du sud-ouest londonien. Son corps, retrouvé calciné le 20 septembre 2017 dans le jardin, présentait de multiples fractures au sternum, aux côtes et à la mâchoire. Toutefois, en raison des brûlures la cause exacte du décès n’a pas pu être déterminée.

Le couple plaidait “non coupable”

Sabrina Kouider et Ouissem Medouni étaient jugés pour le meurtre de la jeune femme depuis le 19 mars devant la Cour criminelle de l’Old Bailey. Le couple, qui reconnaît avoir tenté de faire disparaître le corps en le brûlant, se rejetait la responsabilité de sa mort. Il soutenait la thèse de l’accident selon nos confrères de France Info.

Ouissem Medouni et Sabrina Kouider. Source : JDD

Tous les deux avaient plaidé «non-coupable» concernant les accusations de meurtre. Néanmoins, Ouissem Medouni avait plaidé «coupable» d’entrave à la justice pour avoir tenté de «dissimuler le corps en le brûlant».

Après deux mois de procès, le jury a rendu son verdict. Les Français Ouissem Medouni et Sabrina Kouider ont été reconnus coupables.

Selon l’accusation, Sophie Lionnet était victime d’une sordide “campagne d’intimidation, de torture et de violence” de la part du couple. Ce dernier a agi “ensemble” pour torturer et tuer la jeune fille.

Les 12 jurés s’étaient retirés pour délibérer le 16 mai relate le quotidien. La décision a été prise à l’unanimité pour Sabrina Kouider et à une majorité de 10 voix contre 2 pour Ouissem Medouni.

Leurs peines seront prononcées le 26 juin.

Publié le jeudi 24 mai 2018 à 15:19, modifications jeudi 24 mai 2018 à 15:20

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !