Justice

Elle met finalement fin à 56 ans de violences conjugales

Une femme de 79 ans a fait condamner son mari de 81 ans pour violences conjugales à Saint-Brieuc.

Un enfer de longue durée. 56 années de vie de couple émaillées de violences et d’alcool qui viennent de prendre fin devant le tribunal de Saint-Brieuc.

Elle s’excusait d’être dehors avec les enfants

Leur vie à deux avait commencé par un mariage en 1961. Une femme âgée de 79 ans vient de faire condamner son époux de 81 ans par le tribunal correctionnel de Saint-Brieuc nous apprend Ouest-France.

Elle avait porté plainte en juin 2017. Retraçant alors, une vie faite de violences. Depuis la naissance de son deuxième enfant, son époux était devenu violent, buvait la rabaissait et lui infligeait des violences sexuelles. Mais, dans les années 60-70, il n’était pas question, d’aller porter plainte. Quand elle allait à la police, c’était pour se signaler. “Pas pour dénoncer son mari, mais pour s’excuser de dormir dehors avec les enfants” explique Véronique Baousson son avocate.

Le fils aîné et deux des filles évoquent les coups et la peur. C’est pour eux que la mère restait. “Je n’ai pas voulu séparer les enfants de leur père, c’est pour ça que j’ai tout accepté”. Elle vit aujourd’hui séparée de lui depuis l’an dernier. Grâce à ses enfants et à une assistante sociale, elle a pu trouver la force de porter plainte. Le tribunal a condamné son époux à huit mois de prison avec sursis et l’interdiction de la contacter.

Publié le vendredi 9 mars 2018 à 19:23, modifications vendredi 9 mars 2018 à 14:47

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !