Justice

Mehdi Nemmouche : mis en examen pour avoir été l’un des geôliers des quatre journalistes français ex-otages en Syrie

Mehdi Nemmouche, l’auteur présumé de la tuerie du musée juif à Bruxelles a été mis en examen pour “enlèvement et séquestration en relation avec une entreprise terroriste”. Il est soupçonné d’avoir été l’un des geôliers de quatre journalistes français ex-otages en Syrie.

Souvenez-vous en 2014, quatre journalistes français sont enlevés et retenus dix mois comme otages en Syrie. Didier François, Pierre Torrès, Edouard Elias et Nicolas Hénin avaient été libérés en avril 2014. Mehdi Nemmouche avait été identifié par les quatre otages sur des photos après son arrestation fin mai à Marseille.

L’aller-retour en France pour sa mise en examen

Transféré de Belgique en France, le djihadiste français, âgé de 32 ans, est arrivé aux alentours de 10 heures sous escorte du GIGN au palais de justice de Paris pour être présenté à un juge antiterroriste. Il a été mis en examen pour “enlèvement et séquestration en relation avec une entreprise terroriste”, selon son avocat, Me Francis Vuillemin. “Il est parti ce matin et il revient ce soir”, a indiqué de son côté Eric Van der Sypt, porte-parole du procureur fédéral belge.

Un homme cruel

En septembre 2014, Le Monde avait révélé la présence de Nemmouche auprès des quatre journalistes en Syrie. L’un des quatre journalistes, Nicolas Hénin, avait déclaré lors de sa libération sur Nemmouche:

Quand Nemmouche ne chantait pas, il torturait.Chaque soir, les coups commençaient à pleuvoir dans la salle dans laquelle j’avais moi-même été interrogé. La torture durait toute la nuit, jusqu’à la prière de l’aube. Aux hurlements des prisonniers répondaient parfois des glapissements en français.

Son procès pour la tuerie du Musée juif à Bruxelles pourrait se tenir courant 2018. Les avocats de Nemmouche, Sébastien Courtoy et Henri Laquay ont assuré en septembre que l’homme perdrait l’ouïe et la vue. D’ailleurs, Mehdi Nemmouche exigerait un diagnostic et un traitement médical, faute de quoi il refusera de comparaître à son procès.

Publié le mercredi 15 novembre 2017 à 12:51, modifications mercredi 15 novembre 2017 à 12:48

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !