Justice

L’actrice porno Stormy Daniels attaque Donald Trump en justice

La plaignante qui aurait eu des relations sexuelles avec Donald Trump de 2006 à 2007 désire faire invalider l’accord de non-divulgation qu’elle avait signé avec l’avocat de l’actuel président des Etats-Unis.

L’actrice porno Stormy Daniels a porté plainte contre Donald Trump. Son objectif ? Faire invalider la clause de confidentialité. Elle serait invalide puisque le président ne l’a pas paraphé.

Il manque la signature de Trump

C’est une étape de plus, dans l’affaire entre Stormy Daniels et Donald Trump. Après les révélations de l’actrice porno qui affirme avoir eu une relation avec lui, place au procès. Celle qui se nomme Stephanie Clifford au civil, veut faire invalider l’accord de non-divulgation.

La plaignante demande un ordre de ce tribunal déclarant que l’accord n’a jamais été formé et qu’il n’existe pas, entre autres parce que M. Trump ne l’a jamais signé

détaille ainsi la plainte.

L’accord remonte au 28 octobre 2016. Il a été signé par Stormy Daniels et l’avocat de Donald Trump, Michael Cohen. Parmi les clauses, se trouvaient des obligations pour le deux camps. La signature de toutes les parties concernées dont Donald Trump était obligatoire. Le fait qu’il ne l’ait pas signé, le rendrait donc nul selon la demande de la plainte. Et ce malgré un dépôt déjà effectué de 130.000 dollars.

Surtout, la plainte accuse Me Cohen d’avoir employé des tactiques de “coercition et d’intimidation” pour forcer Stéphanie Clifford à signer en janvier dernier un document stipulant qu’elle n’avait jamais eu de relation avec Donald Trump. La plainte précise aussi que les deux ont bien eu une relation intime entre l’été 2006 et une bonne partie de 2007.

Publié le mercredi 7 mars 2018 à 11:41, modifications mercredi 7 mars 2018 à 11:33

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !