Justice

Il envoie 80.000 SMS à son ex pour essayer de la “reconquérir”

Il a été condamné à 12 mois de prison avec sursis et une obligation de soins.

Cet homme dans le Gard ne pouvait se résoudre à la séparation avec son ex. Il l’a donc harcelée en lui envoyant 80.000 SMS. Le tribunal l’a condamné la semaine dernière.

Connu de la justice

La victime espérait que la rupture se passerait bien. Un jour après 18 mois de vie de couple, elle explique au prévenu qu’elle souhaite rompre. Elle lui laisse toutefois un délai pour s’organiser et quitter son appartement explique le site Objectif Gard. Mais, le prévenu n’accepte pas. Il commence à le harceler à travers de très nombreux SMS et des provocations. Un jour, il fait même mine de lui foncer dessus avec son véhicule.

L’homme était déjà connu de la justice avec cinq mentions différentes. Il en compte désormais une de plus avec un an de prison avec sursis, une obligation de soins, et 1.500 euros au titre du préjudice moral. L’homme va aussi devoir lui rembourser 400 € de frais médicaux. La victime a en effet souffert d’angoisse, de perte de sommeil et de dépression. Il n’a plus le droit non plus de venir dans la commune où il vivait avec elle.

Publié le lundi 9 avril 2018 à 16:39, modifications lundi 9 avril 2018 à 13:28

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !