Justice

Grande-Bretagne : Prendre une photo sous la jupe des femmes sera bientôt passible d’emprisonnement

Les femmes sont parfois victimes de voyeurisme. La Grande-Bretagne s’empare du dossier et pourrait voter un projet de loi pour protéger les femmes des hommes qui prennent des photos sous leur jupe…

C’est une grande nouvelle que le gouvernement britannique a annoncé ce vendredi. En effet, un projet de loi pourrait bien voir le jour en Grande-Bretagne : le voyeurisme deviendrait une infraction et pourrait même être passible d’emprisonnement.

Les femmes sont souvent victimes du voyeurisme. En effet, les histoires sont extrêmement nombreuses. Mais c’est celle de Gina Martin qui a marqué les esprits et qui semble permettre de faire avancer les choses. Cette jeune femme participait à un concert en plein air avec sa sœur en juillet 2017. Elle a alors découvert qu’un homme avait glissé son téléphone sous sa jupe pour prendre une photo. Très en colère, elle a saisi le portable de l’homme et s’est rendue vers la sécurité. Les agents ont compati mais n’ont rien pu faire, expliquant qu’ils n’étaient pas en mesure d’intervenir.

Un projet de loi

La jeune fille a choisi de déposer plainte. Cette dernière a été classée sans suite. La police a seulement pu lui assurer que la photo avait été supprimée. La jeune femme a alors décidé de faire connaître son histoire sur les réseaux sociaux. Et de très nombreux témoignages sont alors arrivés sur sa page. Le débat national était lancé !

Les hommes et les femmes politiques se sont saisis de cette affaire. Ce vendredi, la sous-secrétaire d’Etat à la Justice Lucy Frazer a confirmé que le gouvernement allait soutenir un projet de loi visant à réprimander les voyeuristes. Le projet de loi va être examiné cette semaine à la Chambre des communes. Les hommes à l’origine de ces actes pourraient payer des amendes et même, en cas de récidive, être envoyés en prison.

Les femmes qui soutiennent ce projet de loi sont ravies de voir que leur souffrance est entendue. Ces gestes sont bien trop nombreux et peuvent être à l’origine de véritables traumatismes. Il est grand temps de faire quelque chose. Peut-être que ce projet de loi va donner des idées aux hommes et aux femmes politiques français ?

Publié le lundi 18 juin 2018 à 13:48, modifications lundi 18 juin 2018 à 11:46

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !