Justice

Gard : Six mois de prison pour une bagarre avec un coupe-ongles

C’était une audience d’un genre un peu particulier à Alès.

Un homme était jugé au tribunal d’Alès pour une bagarre très particulière dans les rues de la ville le 23 décembre dernier. L’arme ? Un coupe-ongles… Il  a été condamné à 12 mois de prison dont six avec sursis.

Scène surréaliste dans le tribunal

Ce sont nos confrères d’Objectif Gard qui racontent cette audience. On juge alors des faits remontant au 23 décembre dernier. Pendant que la majorité des habitants achètent leurs derniers cadeaux de Noël, une bagarre éclate. D’un côté, l’accusé, un homme d’une trentaine d’années. De l’autre un homme accompagné d’une femme. Ce dernier, donne un coup de poing à l’accusé qui essaie de s’enfuir. Retenu par la femme, il se défend alors avec ce qu’il a sous la main… un coupe-ongles.

De quoi permettre à la présidente de l’audience Amandine Abegg de s’inquiéter pour le prévenu : “Que faisiez-vous avec un coupe-ongles ? Vous vous coupiez les ongles dans la rue ?“. Sans se laisser démonter, celui-ci répond par l’affirmative.

La bagarre continue dans les rues adjacentes sous le regard de nombreux témoins. L’accusé tente de se défendre. “Je ne lui ai mis qu’un seul coup avec mon coupe-ongles ! Après il m’a suivi puis il est tombé au sol. Là j’aurai pu le planter mais je ne l’ai pas fait !”

Un argument jugé un peu léger par le tribunal qui l’a finalement condamné à 12 mois de prison dont 6 mois avec sursis. Il aura également une mise à l’épreuve pendant deux ans.

 

 

 

Publié le dimanche 11 février 2018 à 20:18, modifications dimanche 11 février 2018 à 20:18

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !