Justice

Fusillade à Bruxelles en 2016 : Salah Abdeslam condamné à 20 ans de prison

Le djihadiste français Salah Abdeslam et son complice Sofiane Ayari ont été condamnés à 20 ans de réclusion par la justice belge pour tentative d’assassinat terroriste.

STORY - Episode 19/21

Cet article fait partie d'une "story" (une story est un ensemble d'articles relatifs à un sujet précis suivi par nos journalistes)

Naviger dans la "Story"

<< Episode précédentEpisode suivant >>

Absents à l’audience, Salah Abdeslam et son complice Sofiane Ayari ont été reconnus coupables de tentative d’assassinat terroriste. En effet, ce lundi 23 avril, le tribunal correctionnel de Bruxelles s’est prononcé sur leur participation à la fusillade de Forest, le 15 mars 2016. En outre, les deux djihadistes ont été condamné à 20 ans de prison.

Fusillade dans une planque le 15 mars 2016

Comme attendu, Salah Abdeslam n’avait pas fait le déplacement vers la capitale belge pour écouter les magistrats lire les 88 pages d’un jugement très attendu. De plus, le parquet fédéral a indiqué ce lundi matin que le second suspect, Sofien Ayari, ne quitterait pas non plus sa prison.

Pour mémoire, le 5 février dernier, le djihadiste français avait été extrait de sa cellule de la prison de Fleury-Mérogis, en région parisienne. A l’époque, il avait été confronté à un tribunal, pour la première fois depuis les attentats du 13 novembre 2015. Toujours mutique, Salah Abdeslam comparaissait, non pas pour les tueries de Paris et Saint-Denis, dont il est le dernier auteur présumé encore en vie, mais pour la fusillade survenue le 15 mars 2016, rue de Dries à Forest. C’est dans cette planque de la banlieue de Bruxelles qu’il se terrait, alors qu’il était recherché par toutes les polices européennes. Jugé pour « tentative d’assassinat sur plusieurs policiers dans un contexte terroriste », Salah Abdeslam était assis au côté de Sofiane Ayari. Il s’agit d’un djihadiste tunisien de 24 ans. Celui-ci avait été arrêté avec lui trois jours après la fusillade.

Leur ancrage dans le radicalisme ne fait aucun doute.

A notamment relevé le jugement.

Vingt ans de prison, conformément aux réquisitions

Ainsi, ce lundi 23 avril aux alentours de 10h, la présidente a tranché. Le caractère terroriste est établi à suffisance de droit. Et, Salah Abdeslam et Sofiane Ayari ont été reconnus coupables de tentative d’assassinat à caractère terroriste. Or, ils ont été condamnés à vingt ans de prison conformément aux réquisitions lors du procès en février dernier. En outre, ils ont été condamnés à une amende de 12.000 euros.

Par ailleurs, ils devront aussi verser la somme symbolique de 25 euros au Fonds d’aide aux victimes. Ainsi qu’une indemnité de 50 euros. En effet, le tribunal a reconnu comme partie civile, l’association V-Europe, qui représente les victimes des attentats du 22 mars. Ces victimes n’ont pas directement été concernées par la fusillade de Forest, survenue une semaine avant les attentats.

Toutefois, elles estimaient que c’est la fusillade rue du Dries qui avait déclenché la série de trois attentats-suicide à la bombe. Pour rappel, deux à l’aéroport de Bruxelles-Saventem. Et le troisième dans la station de métro Maelbeek, dans le quartier européen de Bruxelles. Le bilan définitif fait état de 32 morts et 340 blessés.

Publié le lundi 23 avril 2018 à 11:36, modifications lundi 23 avril 2018 à 11:36

Naviger dans la "Story"

<< Episode précédentEpisode suivant >>

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !