Justice

Etats-Unis : les trophées de lions et d’éléphants sont à nouveaux légaux

Cette mesure régressive est un nouveau retournement de veste de l’administration de Trump sur cette question pourtant essentielle.

Cette décision controversée a été prise il y a quelques jours par la Maison Blanche. Elle prévoit en effet de légaliser l’importation aux Etats-Unis de produits issues de la chasse d’espèces menacées, comme les défenses d’éléphant, les peaux de lion, et des pièces de gros gibier exotique.

Une régression majeure

L’annonce a été faite le 1er mars 2018 par l’agence du secrétaire à l’intérieur Ryan Zinke. Le Monde précise d’ailleurs que cette autorisation s’étend à d’autres animaux rares issus d’Afrique.

Elle élargit par ailleurs cette mesure aux trophées de pachydermes, de lions et de blesboks (un type d’antilope) chassés dans six pays – le Zimbabwe, la Zambie, la Tanzanie, l’Afrique du Sud, le Botswana et la Namibie.

L’agence fédérale en charge de ces questions, l’U.S. Fish & Wildlife Service (USFWS), avait déjà annoncé en novembre 2017 qu’elle allait à nouveau autoriser ce type d’important en émettant “des permis autorisant l’importation des trophées d’éléphants chassés par loisir au Zimbabwe à partir du 21 janvier 2016 et jusqu’au 31 décembre 2018“.

Cette décision, qui avait semé un vent de polémique aux Etats-Unis, avait été abrogée par une intervention du président Trump en personne. Mais il semblerait que celui-ci ait à nouveau retourné sa veste (en peau de lion), face à la pression de plusieurs associations de chasseurs…

Publié le vendredi 9 mars 2018 à 22:03, modifications vendredi 9 mars 2018 à 17:32

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !