Justice

États-Unis : elle lui envoie 65.000 messages après le premier rendez-vous

Cette femme un peu trop “engagée” lui envoyait beaucoup de messages et le contenu était parfois dérangeant.

Elle voulait se baigner dans son sang

C’est ce que l’ont peut décrire à minima comme un comportement excessif. Après un premier rendez-vous, une femme de 31 ans a commencé à harceler l’homme rencontré sur Internet. Elle lui a envoyé un total de 65.000 messages ! Autant dire que celui-ci n’a pas vraiment apprécié.

C’est une histoire qui aurait pu tourner à l’amour fou. Jacqueline 31 ans, fait une rencontre grâce à Internet. Tinder, Meetic ou un autre. Mais, le rendez-vous ne s’est pas vraiment bien passé et monsieur préfère ne pas donner suite. Elle de son côté, ne s’attendait pas vraiment à une réaction de ce genre et commence donc à le harceler.

Elle a comparu cette semaine devant la justice à Phoenix. Accusée d’avoir traqué et harcelé un résident de Paradise Valley à Arizona aux Etats-Unis. Après avoir retrouvé où il habitait, elle est entrée par effraction dans la maison de celui qu’elle nomme son “âme soeur” selon le média local 12 News. Puis, elle lui envoie de nombreux messages. Ceux-ci étaient de plusieurs types. L’homme a ainsi reçu des menaces de mort :

N’essaye pas de me quitter, je te tuerais et je ne veux pas devenir une meurtrière

Mais, elle lui écrivait aussi qu’elle voudrait “se baigner dans son sang en revêtant les parties de son corps”. Au milieu des 65.000 messages qu’elle lui a envoyé, on imagine qu’il y avait un peu de tout. L’homme a décidé de porter plainte. Il lui a dit plusieurs fois qu’il ne voulait plus de contacts mais elle insistait. Cette femme avait déjà été arrêtée une fois après être entrée chez lui pour… prendre un bain. Mais, après avoir été relâchée, son comportement n’avait pas changé. Elle se rendait même sur son lieu de travail pour le convaincre de devenir sa femme.

 

Publié le dimanche 13 mai 2018 à 10:14, modifications dimanche 13 mai 2018 à 1:14

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !