Justice

Etats-Unis : Condamné à mort pour avoir mortellement torturé un enfant parce qu’il le croyait homosexuel

Pendant huit mois Gabriel Fernandez a vécu l’enfer. Torturé par sa mère et son beau-père, le petit âgé de 8 ans est décédé en 2013 dans d’atroces souffrances. Pour leurs actes, Isauro Aguirre, a été condamné à mort. Sa mère a quant à elle été condamnée à la prison à perpétuité.

Les faits remontent à mai 2013. Gabriel Fernandez, âgé de 8 ans est torturé à mort. Pour cause ? Isauro Aguirre pense que le fils de sa petite-amie est homosexuel. Pour ses actes, Isauro Aguirre, américain, a été condamné à mort ce jeudi 7 juin.

Traité de “gay” et régulièrement frappé

Gabriel Fernandez a vécu l’enfer. En 2012, Isauro Aguirre s’installe au domicile familial. Pendant 8 huit mois, lui et sa petite-amie, Pearl Fernandez ont torturé le petit garçon rapporte NBC. Selon Ezequiel, le grand frère de Gabriel aujourd’hui âgé de 16 ans, le couple se mettait d’accord pour violenter Gabriel. Le garçon était régulièrement enfermé dans un petit placard – «la boîte» – les poings liés et bâillonné, privé de nourriture ou d’eau pendant des heures. Traité de “gay” et régulièrement frappé, Gabriel n’avait pas accès à la salle de bain ou aux toilettes. Isauro Aguirre utilisait une carabine à air comprimé contre l’enfant jusqu’à ce qu’il s’évanouisse. Sous la menace de subir le même sort, Ezequiel avait gardé le silence depuis.

C’est lorsque le service d’urgence, appelé au domicile du duo à Palmdale, Californie, a retrouvé le garçonnet dans un état grave, que le coupe a été arrêté. L’enfant était inconscient, nu, avait le crâne fracturé, des côtes cassées. De petites boules de pistolets à billes étaient logées dans son entrejambe, l’une s’était notamment logée dans son poumon. Un état si grave que le garçonnet décédait deux jours plus tard.

Condamné à mort

Pour leurs actes, Isauro Aguirre, a été condamné à mort ce jeudi 7 juin. La mère de l’enfant, Pearl Fernandez, a quant à elle été condamnée à la prison à perpétuité pour son rôle dans la mort de Gabriel.

Pendant le procès,  le juge a qualifié les actes du couple de “horrible, inhumain, proches du diable”.

Nous pouvons juste dire que ce qui a provoqué la mort de l’enfant était horrible et inhumain et rien d’autre que diabolique. Nous ne pouvons même pas comparer cela à des animaux, parce que même eux savent prendre soin de leurs petits

a estimé le juge.

J’espère juste que vous vous réveillerez au milieu de la nuit, penserez à ce que vous avait fait subir à ce pauvre jeune homme (…) et que ça va vous torturer

Ajoutait-il.

Publié le vendredi 8 juin 2018 à 17:57, modifications vendredi 8 juin 2018 à 17:12

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !