Justice

Etats-Unis : Condamné à 65 ans de prison parce qu’un policier a tué son ami

Il a été condamné en vertu d’une loi de “responsabilité du complice”. C’est un cas particulièrement étrange qui vient d’être jugé aux Etats-Unis. Un jeune homme a été condamné pour meurtre alors que tout le monde reconnaît qu’il n’a tué personne.

Pas besoin de tirer pour être coupable

En 2015, Lakeith Smith fait un cambriolage avec un ami. Celui-ci est tué par un policier. Pourtant, c’est bien Lakeith qui vient d’être condamné à 65 ans de prison. 30 ans pour meurtre, 15 ans pour cambriolage et deux fois 10 ans pour vol précise la BBC. Comment est-ce possible ? Il s’agit de l’application d’une loi présente dans presque tous les Etats américains. On parle de “responsabilité du complice”.

Son avocate a bien sûr rappelé qu’il n’avait tiré sur personne et encore moins tué son ami. Mais, cela ne change rien. Concrètement, le fait d’avoir voulu cambrioler des maisons avec son ami et que celui-ci en soit mort est suffisant. Il est meurtrier par extension. Il aurait pu limiter sa peine à 25 ans de prison en plaidant coupable, mais il a refusé pour tenter d’obtenir justice.

Nos collègues de Slate rappellent plusieurs cas emblématiques ces dernières années. En 2017, un cambrioleur avait été tué par sa victime. Celle-ci n’était pas responsable car elle se protégeait. En revanche, son complice avait été condamné. Dans une autre affaire, un homme avait été condamné à la prison à vie pour avoir prêté sa voiture à des amis qui voulaient voler de la drogue. Une personne avait été tuée.

Publié le mardi 10 avril 2018 à 18:52, modifications mardi 10 avril 2018 à 15:38

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !