Justice

La défense de Tariq Ramadan mise en difficulté par un témoin

Un des alibis de Tariq Ramadan est mis à mal suite à un témoignage.

STORY - Episode 23/29

Cet article fait partie d'une "story" (une story est un ensemble d'articles relatifs à un sujet précis suivi par nos journalistes)

Naviger dans la "Story"

<< Episode précédentEpisode suivant >>

Coup dur pour l’islamologue Tariq Ramadan. Son alibi pour un des viols qui aurait eu lieu à Lyon en 2009 se trouve sérieusement remis en doute par un témoin-clé. Un sérieux problème d’emploi du temps.

Une arrivée beaucoup plus tôt qu’annoncée

Le 9 octobre 2009, Tariq Ramadan se trouvait à Lyon dans le cadre d’une conférence. Mais à quelle heure est-il arrivé ? Selon lui ? A 18h35. Il avait présenté une réservation de billet d’avion au dossier judiciaire. Suffisant en apparence pour réduire à néant le témoignage de Christelle, qui disait avoir été violée dans une chambre du Hilton dans l’après-midi par Tariq Ramadan.

Mais, Yassine Djemal, aujourd’hui président de l’Union des jeunes musulmans et alors responsable des séminaires de l’UJM a donné une version différente aux enquêteurs. Entendu comme témoin, il a expliqué ainsi “l’avoir récupéré au terminal 1 à 11h15” selon nos confrères du JDD. Une différence d’agenda qui a bien sûr une importance capitale.

Yassine Djemal confirme par ailleurs que l’islamologue devait initialement arriver à 18h35. Mais, un mail reçu le 1er octobre indiquait le changement d’horaire. Tariq Ramadan aurait ensuite été déposé à l’hôtel Hilton à 12h15. Yassine se souvient simplement qu’il était arrivé à l’heure à la conférence “voire en avance”.

Le problème pour les enquêteurs réside toujours dans la question de l’heure d’arrivée. La version qui tient la corde actuellement est qu’il aurait transité par l’Espagne la veille dans le cadre d’une conférence. Toutefois, la compagnie Iberia ne possède pas de données si anciennes.

Publié le lundi 26 mars 2018 à 9:46, modifications lundi 26 mars 2018 à 9:20

Naviger dans la "Story"

<< Episode précédentEpisode suivant >>

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !

En direct