Justice

Darmanin : La seconde plaignante dit s’être “sentie obligée” d’avoir un rapport sexuel

La femme qui a porté plainte pour “abus de faiblesse” explique comment elle “s’est sentie obligée” avoir des relations sexuelles avec Gérald Darmanin dans l’espoir d’obtenir un logement.

Le ministre des Comptes Publics Gérald Darmanin n’en a pas encore fini avec la justice. Alors qu’une enquête pour viol le concernant a été classée sans suite, une seconde procédure a été lancée pour abus de faiblesse. Une femme qui affirme s’être “sentie obligée” d’avoir des relations sexuelles avec lui contre un logement et un emploi. Le site Médiapart a mis en ligne son témoignage.

“Il m’a pris la main et il l’a posée sur son sexe”

Elle apparaît sous le pseudonyme de Sarah. Habitante de Tourcoing, une ville de Gérald Darmanin a été le maire de 2014 à 2017. C’est elle qui a déposé plainte le 13 février dernier, déclenchant l’enquête préliminaire pour abus de faiblesse. Selon elle, tout débute en 2015 au mois de septembre. Elle le sollicite alors dans l’espoir d’obtenir un logement. Par SMS ils échangent, elle lui envoie même une photo “normale”.

Quelques mois plus tard, ils ont une première relation sexuelle.

Il m’a (…) dit que mon dossier logement, il allait s’en occuper. Il m’a pris la main et il l’a posée sur son sexe. J’avais compris ce qu’il voulait. J’ai déboutonné son pantalon et je lui ai fait une fellation.

détaille la jeune femme au site d’investigation. Une autre relation aura lieu dans un hôtel de la région parisienne en 2016 selon elle.

Pas de commentaire des avocats

Selon elle, il lui aurait régulièrement envoyé des signaux en lui faisant comprendre qu’il espérait une récompense en nature.

Je me présente à vous car j’ai vu à la télé qu’une femme avait déposé plainte contre Gérald Darmanin pour des faits de viol. Moi aussi, j’ai été abusée par M. Darmanin. C’était en 2016. […] Je pense qu’il a abusé de moi, de ma faiblesse.

a-t-elle ainsi expliqué à la police.

Entre temps, elle a compris “s’être fait des films” et que même si elle s’était attachée à lui, ils ne formeraient jamais un couple. Surtout, elle n’a jamais obtenu le logement tant espéré. Les avocats de Gérald Darmanin n’ont pas souhaité faire de commentaire. Dans une réponse à Médiapart, ils insistent toutefois “sur la plus grande prudence” après le classement sans suite de la première affaire.

Publié le lundi 26 février 2018 à 8:53, modifications lundi 26 février 2018 à 9:07

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !