Justice

Inde: Condamnés à 100 abdos après le viol d’une adolescente

Les hommes n’ont pas été d’accord avec la sentence et ont brûlé la jeune fille.

La victime brûlée vive

C’est une situation totalement ubuesque qui s’est produite dans l’est de l’Inde. Après avoir violé une jeune fille, deux hommes ont été condamnés à faire abdos. Mais, mécontents de la sanction, ils ont brûlé vive la jeune fille.

Les cas d’agression sexuelle se multiplient en Inde. Les premières victimes sont souvent les filles, mineures. A un tel point que le gouvernement a institué la peine de mort pour les violeurs d’enfants. Une décision qui faisait suite au viol collectif et meurtre d’une petite fille de 8 ans.  Jeudi dernier, une jeune fille de 16 ans est enlevée au domicile familial dans l’état de Jarkand. Ses parents se trouvaient alors à un mariage. Les deux hommes qui l’ont kidnappée, l’emmènent dans une forêt. Là ils l’ont violée. Puis, la jeune fille a été relâchée. Le lendemain, les parents se sont plaints au conseil des anciens du village. Ceux-ci ont condamné les deux violeurs à une peine pour le moins particulière. Ils devaient réaliser 100 abdos et payer une amende de 50.000 roupies (l’équivalent de 750 dollars).

Mais, les accusés n’ont pas accepté la décision des anciens. Ils se rendus tout de suite chez les parents de la jeune fille. Les hommes les ont roués de coups de colère puis ils ont fait bien pire.

Ils se sont précipités vers la demeure (de la victime) et l’ont brûlée vivante avec l’aide de complices. Les accusés sont en fuite. Une commission d’enquête spéciale a été mise en place sur cette affaire

explique la police locale au correspondant de l’AFP. Le système de conseil des anciens, particulièrement courant en Inde n’a pourtant pas de valeur juridique. Mais, ils sont particulièrement écoutés dans les communautés rurales du pays où ils se substituent au système judiciaire classique jugé inefficace.

 

Publié le dimanche 6 mai 2018 à 10:05, modifications samedi 5 mai 2018 à 22:31

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !