Justice

Brésil : Lula aux portes de la prison

La Cour suprême brésilienne a rejeté d’une courte majorité la la demande d’habeas corpus de Lula.

C’est un clap de fin pour la candidature de Lula à la prochaine élection présidentielle. Donné favori, il devra purger une peine de 12 ans et 1 mois de prison. Il pourrait être incarcéré dans les prochains jours.

Lula dénonce un complot

Luiz Inacio Lula Da Silva va très probablement retourner derrière les barreaux. La Cour suprême a rejeté ce mercredi par 6 voix contre 5 sa demande d’habeas corpus. L’ancien président (2003-2010) du Brésil niait avoir reçu un appartement en bord de mer contre l’obtention de marchés public.

Il a dénoncé de façon régulière un complot politique et le manque de preuves contre lui.

Je veux juste que la Cour Suprême rende justice. Je ne veux aucun bénéfice personnel et qu’elle indique quel crime j’ai commis.

L’objectif était selon lui de l’empêcher de se présenter à l’élection présidentielle pour briguer un 3e mandat. Il était favori, huit ans après avoir quitté le pouvoir. Son arrestation peut désormais arriver à n’importe quel moment même si elle pourrait prendre jusqu’à une semaine. Son absence devrait relancer complètement le scrutin organisé en octobre.

Publié le jeudi 5 avril 2018 à 8:45, modifications jeudi 5 avril 2018 à 8:46

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !