Justice

Allemagne : L’enseignante n’aurait pas le droit d’enseigner voilée

En Allemagne, une enseignante musulmane voulait enseigner en portant le voile. Un tribunal l’a interdit.

Neutralité religieuse contre liberté de religion

C’était un dossier qui fascinait en Allemagne. Symbolique d’une évolution sociétale, la décision du tribunal de Berlin pouvait aussi définir l’avenir dans le domaine éducatif. Une enseignante musulmane souhaitait avoir le droit d’enseigner en portant le voile. Le tribunal l’a déboutée au nom de la neutralité religieuse.

Tout commence l’an dernier. La jeune femme enseignante en école élémentaire est suspendue après son premier jour. Elle est transférée d’office dans un établissement d’enseignement professionnel pour les réfugiés. C’est pour cette raison qu’elle avait porté l’affaire en justice. Elle voulait enseigner dans une classe classique mais en gardant son voile.

Face à elle, cette enseignante musulmane avait un poids lourd du barreau allemand, Seyran Altes, une avocate féministe de renom. Pour remporter la victoire, elle s’est appuyée sur le principe de neutralité. A Berlin, celui-ci indique que les policiers, enseignants et personnels de justice ne doivent pas porter de signes religieux manifestes tels qu’une croix, une kippa ou le voile.

Au final, les Prud’hommes ont donné raison à l’avocate de la ville de Berlin. Ils considèrent en effet que l’enseignante n’a pas été victime de discrimination, il s’agit de la stricte application du principe de neutralité. Le jugement précise aussi que la liberté de religion ne doit pas”primer sur l’intérêt de l’État régional de Berlin à organiser les écoles primaires (selon le principe) de la neutralité religieuse”. La jeune femme peut encore faire appel de la décision du tribunal.

Il est important de noter que la législation diffère d’un état régional à l’autre sur la législation religieuse. En Bavière, il est désormais obligatoire d’accrocher des crucifix. Et ce, dans tous les bâtiments publics gérés par la région. Une décision qui a provoqué une polémique.

Publié le jeudi 10 mai 2018 à 9:36, modifications jeudi 10 mai 2018 à 8:47

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !