Justice

“A trois ans, elle avait déjà des gestes de prostituée”

Pour justifier ses viols d’une fillette, un Belge a blâmé son comportement provocateur.

Les mots choquent. Un homme poursuivi pour viols et attentats à la pudeur contre une fillette , n’a pas hésité à blâmer celle-ci devant le tribunal correctionnel de Dinant où il comparaissait ce mercredi.

“J’ai profité des circonstances”

Les faits remontent à 2014. Entre les mois de septembre et décembre à Ciney, en Belgique dans la province de Namur. Un homme abuse d’une fillette. La victime était sous la garde de son épouse comme MENA (mineur étranger non accompagné). Celle-ci a tiré la sonnette d’alarme lorsque la fillette a expliqué ce que lui faisait subir l’accusé.

Interrogé l’homme n’a pas nié les faits. Mais, son exposé des événements est profondément perturbant.

Au départ, je me suis satisfait seul puis elle m’a rejoint. Elle m’a posé des questions. J’ai profité des circonstances

Puis, il n’hésite pas à blâmer l’enfant en expliquant qu’elle “avait déjà des gestes de prostituée”. Il va même plus loin.

Dans l’attitude générale, je n’avais jamais vu ça. Elle était curieuse et passait par exemple ses mains entre mes jambes. Au départ, j’étais inquiet et je ne savais pas quelle attitude adopter

Selon le parquet de Namur, les faits se seraient renouvelés à 3 ou 4 reprises. L’homme reproduisait notamment des scènes pornographiques avec l’enfant. Sept ans de prison ont été requis contre l’homme. La défense de son côté s’appuie sur des experts pour plaider que le risque de récidive est faible. L’avocat de l’homme a demandé une peine de 5 ans avec sursis probatoire selon nos confrères de RTL.be. Le jugement sera rendu le 18 avril.

Publié le jeudi 8 mars 2018 à 14:41, modifications jeudi 8 mars 2018 à 12:02

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !