Justice

12 ans de prison pour une mère qui tente d’étouffer son bébé à quatre reprises

Les faits remontent à 2014 et viennent d’être jugés par la cour d’assises de Seine-et-Marne.

Certaines histoires sont impossibles à expliquer. Comme comprendre ce qui a pu passer dans l’esprit de cette femme en 2014. Les faits se déroulent à quatre reprises, en février, mars, avril et mai 2014 au Mée-sur-Seine, près de Melun. A chaque fois, elle tente d’étouffer sa petite fille. La justice vient de la condamner, ce lundi, à 12 ans de réclusion.

Les médecins croient à la mort subite du nourrisson

Pour les médecins, comprendre ce qui se passait s’est révélé compliqué. Ils croient longtemps au syndrome de la mort subite du nourrisson. Puis, elle finit avouer être hospitalisée en psychiatrie. A chaque fois, les médecins ont pu réanimer de justesse la petite fille. Elle avait seulement cinq semaines lors de la première tentative. Aujourd’hui c’est son père qui s’était porté partie civile qui l’élève mais, elle restera lourdement handicapée.

Plus que tout, ce sont les motifs de la mère qui interrogent comme l’a souligné l’avocate générale.

On vous dira qu’elle voulait seulement qu’elle arrête de pleurer mais quel peut être le but d’une mère qui obstrue les voies respiratoires de son nouveau-né jusqu’à ce qu’il devienne bleu?

Le verdict final est sensiblement proche des réquisitions (15 ans avaient été demandés). Mais, il ne changera rien pour la victime et son père comme l’a souligné leur avocate. “Ce soir, il a de nouveau dû courir à l’hôpital car sa fille a, de nouveau, était hospitalisée après des convulsions”.

 

Publié le mardi 30 janvier 2018 à 17:40, modifications mardi 30 janvier 2018 à 16:04

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !