Actualité

Jules Bianchi est décédé après neuf mois de coma

Après six mois d’espérance, Jules Bianchi, 25 ans, est décédé au CHU de Nice. Il a été victime d’une grave collision avec son bolide de F1, le 5 octobre sur le Grand Prix du Japon.

Ses parents gardaient toujours espoir mais le jeune pilote de Formule 1, Jules Bianchi est décédé le vendredi 17 juillet au CHU de Nice. Il a été victime d’un accident violent, le 5 octobre dernier lors du Grand Prix du Japon. Son bolide s’est fracassé sous un engin, une grosse pelleteuse, qui travaillait sur l’herbe, au milieu du circuit.

La famille de Jules Bianchi a annoncé son décès sur sa page Facebook à 2h45 du matin le samedi 18 juillet.

Jules s’est battu jusqu’au bout, comme il l’a toujours fait, mais hier, sa bataille a pris fin. (…) Nous ressentons une peine immense et indescriptible. (…) Nous voulons remercier le personnel médical du CHU de Nice, qui l’a soigné avec amour et dévouement. Nous voulons également remercier le personnel du Centre Médical Général de Mie au Japon qui a pris soin de Jules immédiatement après son accident, tout autant que tous les autres médecins qui se sont impliqués dans le combat qu’il a mené au cours des mois passés. De même, nous souhaitons remercier les collègues de Jules, ses amis, ses supporters et tous ceux qui lui ont prouvé leur affection au cours de cette période. Ils nous ont donné la force nécessaire pour résister dans ces moments terribles.

Jules Bianchi avait 25 ans. En novembre il avait été rapatrié à l’hôpital de Nice pour être près de sa famille. Nous adressons toutes nos condoléances à sa famille, à ses parents mais aussi à sa soeur Mélanie et son frère Tom.

Publié le samedi 18 juillet 2015 à 9:03, modifications samedi 18 juillet 2015 à 9:03

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

1 Commentaire