Actualité

Journée de la Terre : L’arbre en vedette de la 46e édition

Lors de la Journée Internationale de la Terre nourricière, le monde regarde dans la même direction vers la construction d’un environnement sain et durable. Pour cette année 2016, ce jour spécial ayant pour thème « Des arbres pour la Terre », est particulièrement singulier puisqu’il vient coïncider avec la signature de l’Accord de Paris.

Célébrée tous les 22 avril et organisée par le réseau Earth Day depuis 1970, la Journée de la Terre a pour but de faire avancer le mouvement mondial par rapport aux soucis que peut rencontrer notre planète en se penchant sur les sujets environnementaux, tentant, notamment, de trouver des solutions pour faire face aux changements climatiques afin de protéger le lieu de vie des générations futures.

Cette année, la Journée de la Terre a placé l’arbre comme invité d’honneur en se fixant l’objectif de planter 7,8 milliards d’arbres d’ici les 5 prochaines années. Un choix des plus logiques puisque, comme nous en informe le site de l’ONU (Organisation des Nations Unies), les arbres aident à lutter contre les changements climatiques en absorbant l’excès de CO2 de notre atmosphère, ils filtrent l’air que l’on respire, sont indispensables à la survie des espèces et fournissent de la nourriture mais également de l’énergie et des revenus.

Ce même 22 avril 2016 voit une autre importante avancée pour l’environnement avec la signature de l’Accord de Paris sur les changements climatiques. Se déroulant à New York, l’accord a été adopté par l’ensemble des 196 parties à la Convention-cadre des Nations Unies lors de la COP21 à Paris le 12 décembre 2015. Tous les États signataires s’engagent ainsi à limiter la hausse globale des températures sous les 2 °C. Le secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon nous fait partager son ravissement :

Aujourd’hui, les représentants de plus de 170 pays se retrouvent au Siège de l’Organisation des Nations Unies à New York pour signer l’Accord de Paris sur les changements climatiques. Cet accord historique, qui va de pair avec le Programme de développement durable à l’horizon 2030, peut transformer notre monde.

Si c’est une bonne journée pour la Terre, c’est donc une bonne journée pour nous.

Publié le vendredi 22 avril 2016 à 13:33, modifications dimanche 20 novembre 2016 à 1:25

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !