Actualité

Jean-Marie Le Pen : son domicile de Saint-Cloud perquisitionné

Il était environ 11 heures du matin quand les policiers ont débarqué, ce mardi, au domicile de Jean-Marie Le Pen afin d’effectuer une perquisition. Explications.

Une perquisition est actuellement en cours au domicile de Saint-Cloud de Jean-Marie Le Pen. C’est ce que rapporte le quotidien Le Parisien qui précise qu’il était 11 heures quand les policiers sont arrivés ce mardi chez l’ancien président du Front national.

Cette intervention intervient dans le cadre de l’enquête des assistants parlementaires du FN. Le parquet de Paris s’intéresse de près à 20 assistants qui apparaissent dans l’organigramme du FN, ce qui supposerait qu’ils sont affectés à d’autres tâches que celles de leurs seules fonctions parlementaires. Or, les assistants parlementaires « doivent nécessairement et directement travailler à l’exercice du mandat des députés européens », comme l’avait récemment rappelé le Parlement européen.

Jean-Marie Le Pen, qui a assisté à la perquisition, semblait toutefois serein. L’ancien président du Front national a confié au Parisien :

Les policiers m’ont prévenu que ce serait long, ils font des heures sup’. Leur perquisition est très active, elle vise mes bureaux et mes ordinateurs.

Et d’ajouter :

Mais j’ai connu la Seconde Guerre Mondiale, j’ai fait l’Algérie et l’Indochine, j’ai donc le calme des vieilles troupes.

Ce n’est pas la première fois que le domicile de Jean-Marie Le Pen est perquisitionné. En novembre dernier, il avait déjà reçu la visite de policiers, dans le cadre d’une enquête pour blanchiment de fraude fiscale. A l’époque, l’ancien patron du FN s’était plaint du comportement des Forces de l’ordre.

Publié le mardi 16 février 2016 à 16:04, modifications mardi 16 février 2016 à 16:04

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !