Actualité

Japon : Images de désolation après le passage du typhon Jebi

Le typhon Jebi, qualifié de très puissant, a fait de nombreux dégâts matériels, notamment dans la région d’Osaka. Les autorités font état d’au moins dix morts.

10 morts, plus de 300 blessés, de nombreux dégâts matériels et le chaos à l’aéroport du Kansai (région d’Osaka, sud-ouest du pays) … le typhon Jebi qui a balayé le Japon mardi 4 septembre restera dans les mémoires.

Jebi, un typhon très puissant

Ce typhon a provoqué de graves dégâts, particulièrement dans la région d’Osaka.

A annoncé le Premier ministre Shinzo Abe qui a promis « des efforts maximum pour traiter la situation et remettre en état les infrastructures ».

Ainsi, le 21ème typhon de la saison a engendré des vents de 160 à 220 km/h. Il a été classé dans la catégorie des typhons « très puissants ». Ces derniers atteignent assez rarement de façon directe le Japon. Or, il a balayé l’archipel nippon du sud-ouest au nord, s’affaiblissant en bout de course. A présent, il n’est désormais plus qu’une tempête au large. C’est le premier de ce type accostant sur l’archipel depuis 1993.

Des dégâts considérables dans la région d’Osaka

C’est la région d’Osaka qui a été cette fois la plus sévèrement touchée.

En effet, des centaines de maisons ont été tout ou en partie détruites. Des poteaux ont été mis à terre, des arbres arrachés, des toitures envolées (comme à la gare de Kyoto), des grues affaissées ou des véhicules accidentés.

Par ailleurs, l’aéroport du Kansai (Kix), situé en mer sur une île artificielle, a été inondé et fermé avec 3.000 passagers et plusieurs centaines d’employés bloqués à l’intérieur. En effet, le pont reliant les lieux à la terre ferme a été endommagé par un pétrolier qui s’est encastré.

Progressivement, le trafic ferroviaire est revenu à la normale. Toutefois, dans tout le pays, les compagnies aériennes ont maintenu les annulations de vols, selon la NHK.

Le trafic routier était devenu quasi impossible, les poids lourds se trouvant incapables de résister à la force des vents, et les véhicules légers étant traînés sur des dizaines de mètres ou retournés. Jusqu’à 2,3 millions de foyers et bâtiments divers ont été privés d’électricité. Des recommandations et ordres d’évacuation ont été donnés à 1,2 million de personnes. Et, 16.000 d’entre elles ont passé la nuit dans des refuges, selon l’agence de presse Jiji.

Des vents violents ont aussi balayé la région de Tokyo (à l’est du Japon) où quelques dégâts ont été déplorés.

Le Japon essuie les intempéries en série

Si l’archipel est régulièrement secoué par des intempéries, cette année a été particulièrement difficile. En effet, il y a deux mois, des pluies record dans le sud-ouest ont provoqué des inondations record. Elles ont été accompagnées d’éboulements qui ont tué plus de 200 habitants. Ensuite, une étouffante vague de chaleur humide s’est abattue en juillet sur le Japon. Elle a causé le décès de plus de 119 personnes tandis que 49.000 autres ont dû être hospitalisées.

Publié le mercredi 5 septembre 2018 à 8:59, modifications mercredi 5 septembre 2018 à 8:56

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !