Actualité

Italie : Un chauffeur de bus prend en otage une cinquantaine de collégiens

Ce mercredi 20 mars, Ousseynou Sy, un chauffeur de bus, a pris en otage une cinquantaine de collégiens. Ce dernier, un Italien d’origine sénégalaise, a menacé de mettre le feu au bus alors que les enfants se trouvaient à l’intérieur.

Ousseynou Sy, âgé de 47 ans, était un chauffeur scolaire sans histoire depuis 2002 selon son employeur. Et pourtant, ce mercredi 20 mars, cet Italien depuis 2004 a pris en otage une cinquantaine de collégiens près de Milan, en Italie avant de mettre le feu au bus. Une douzaine d’enfants et deux des adultes ont été conduits à l’hôpital après avoir été légèrement intoxiqués par la fumée.

“Personne ne sortira d’ici vivant”

Leur sortie sportive a viré au cauchemar. Ce mercredi, 51 élèves d’un collège de Crema voyageaient dans le cadre d’une sortie sportive avec trois accompagnateurs. Soudain, le chauffeur change subitement de chemin, prenant la direction de l’aéroport de Linate et annonce ses intentions.

Personne ne sortira d’ici vivant

Aurait-il dit selon le témoignage de plusieurs enfants.

Commence alors une prise d’otages qui durera une quarantaine de minutes. Armé de deux bidons d’essence et d’un briquet, Ousseynou Sy prend les téléphones portables des adolescents et les attache avec du fil électrique. Si les raisons de son acte restent confuses, le chauffeur de bus aurait selon plusieurs médias hurlé : “Je veux en finir, il faut arrêter les morts en Méditerranée”.

Il nous menaçait, disait que si nous bougions il verserait l’essence et allumerait le feu. Il n’arrêtait pas de dire qu’il y avait tant de personnes en Afrique qui continuaient à mourir et que c’était la faute de (Luigi) Di Maio et (Matteo) Salvini (les deux vice-Premiers ministres italiens et hommes forts du pays, ndlr)

a raconté une jeune fille présente lors de la prise d’otages avant d’ajouter que le chauffeur a aussi brandi “un pistolet et un couteau”.

Un adolescent de 13 ans héros du jour

Les autorités ont été prévenues grâce à un adolescent de 13 ans qui a pu récupérer le téléphone tombé à terre d’un camarade. 

Je me suis un peu fait mal aux mains pour le récupérer et j’ai pu prévenir les carabiniers et la police. Nous étions tous effrayés.

a-t-il expliqué devant une caméra.

Les carabiniers ont réussi à bloquer le bus et briser les vitres arrière du véhicule pour faire sortir les enfants avant qu’il ne soit envahi par les flammes.

C’est un miracle, cela aurait pu être un carnage. Les carabiniers ont été exceptionnels pour bloquer le bus et faire sortir tous les enfants.

a annoncé le procureur de Milan, Francesco Greco, lors d’une conférence de presse.

Légèrement intoxiqués par la fumée, une douzaine d’enfants et deux des adultes ont été conduits à l’hôpital. De son côté, le chauffeur a été arrêté et hospitalisé pour des brûlures aux mains. Si son employeur affirme qu’il est sans histoires, ce père de deux enfants adolescents d’origine sénégalaise aurait selon le ministère de l’Intérieur des antécédents de conduite en état d’ivresse et d’agression sexuelle sur mineur.

Le ministère est à l’œuvre pour vérifier la possibilité de retirer la citoyenneté italienne au Sénégalais.

ont informé des sources ministérielles.

Publié le jeudi 21 mars 2019 à 12:37, modifications jeudi 21 mars 2019 à 12:38

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !

En direct