Actualité

Interdiction du Burkini : Quand la presse étrangère s’en mêle “stupide et sexiste”

Le Burkini un sujet qui passionne et déchaîne l’hexagone. En France, une décision politique interdisant le port du maillot intégral fait des vagues. La justice a donné raison aux communes de Cannes et Villeneuve-Loubet qui avaient pris un arrêté anti Burkini. Les avis divergent notamment dans la presse étrangère.

Plusieurs associations avait accusé les maires des communes concernées de créer un débat stérile et de provoquer des tensions. Le Collectif contre l’islamophobie en France, avait exprimé sa

profonde préoccupation

et avait alors saisi la justice en référé-liberté pour faire annuler l’arrêté municipal de Cannes. Des parties de bras de fer inutiles.
Une polémique qui n’en finit jamais si bien que la presse anglo-saxonne s’en mêle et tourne le débat en dérision. Chacun y va de son petit commentaire en faisant appel à l’humour. La BBC a écrit avec ironie :

Les autorités devront distinguer les nageurs en burkini et ceux en combinaison de plongée.

De son côté, The Independent titre :

Le burkini interdit sur les côtes françaises – pour protéger les gens.

L’International New York Times pousse le bouchon un peu plus loin :

La France désigne la dernière menace sur sa sécurité: le burkini.

Hilary Hanson, journaliste au Huffington Post américain, qualifie cette mesure de

stupide et sexiste.

et ajoute

C’est absurde et statistiquement faux de confondre musulmans et terroristes. Et les gens opposés à l’interdiction soulignent que ces arrêtés ne vont pas arrêter l’extrémisme, mais participeront à l’isolement d’une communauté.

La France est un pays laïque qui garantit le libre exercice des cultes à la condition que soient respectés l’ordre et la loi.

L’interdiction du burkini, une provocation inutile en France, qu’en pensez-vous ?

Publié le lundi 15 août 2016 à 10:48, modifications dimanche 20 novembre 2016 à 1:25

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !