Actualité

Injures contre Alain Finkielkraut : Le principal suspect placé en garde à vue

Benjamin W., le principal suspect ayant proféré des insultes antisémites contre le philosophe Alain Finkielkraut a été placé en garde à vue ce mardi 19 février.

Samedi 16 février, alors qu’il se trouvait en marge de la quatorzième mobilisation des gilets jaunes, Alain Finkielkraut a été violemment pris à partie par des manifestants. La vidéo dans laquelle on peut l’entendre se faire insulter a alors fait le tour des réseaux sociaux et a suscité une vague d’indignation. Et pour cause, le philosophe a été victime d’insultes antisémites.

Connu des services de renseignement

Encerclé par les manifestants, Alain Finkielkraut est victime d’une vague d’hostilité. Certains manifestants lui lancent “Sale sioniste de merde, tu vas mourir !” d’autres lui crient “elle est à nous, la France”. Des insultes insoutenables qui ont provoqué la réaction de la classe politique, notamment Emmanuel Macron, ou Benjamin Griveaux, qui ont fermement condamné les insultes.

Sur les images, on peut voir un manifestant en particulier. Il s’appelle Benjamin W. et il est âgé de 36 ans. L’homme réside à Mulhouse (Haut-Rhin), a été interpellé puis placé en garde à vue mardi soir par les enquêteurs de la BRDP (Brigade de Répression de la Délinquance à la Personne).

Une enquête a été ouverte par le parquet de Paris pour “injure publique en raison de l’origine, l’ethnie, la nation, la race ou la religion”. Selon nos confrères du Parisien, Benjamin W. est père de cinq enfants. Celui qui se fait surnommer “Souleyman” ou “Slim” aurait déjà été écarté des “gilets jaunes” de Kingersheim. Selon France Bleu Alsace lui et ses amis étaient considérés comme des extrémistes venus prêcher un islam rigoriste.

Nicole Belloubet, ministre de la Justice, avait d’ailleurs apporté quelques précisions sur le suspect :

C’est quelqu’un qui manifestement a une forme de radicalisation. Ce qui est important c’est qu’il soit en garde à vue

Si dès 2014 il est connu des services de renseignement pour avoir évolué dans la mouvance salafiste, Benjamin W. n’a jamais été fiché S.

Publié le mercredi 20 février 2019 à 17:05, modifications mercredi 20 février 2019 à 17:04

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !

En direct