Actualité

Incendies dans le Sud : De violents feux de forêt ont détruit 1 100ha de forêt

Plusieurs incendies violents ont détruits des centaines d’hectares de végétation dans les départements des Bouches-du-Rhône, mais aussi de l’Aude et du Tarn.

Seulement un mois après le terrible incendie au sud de Marseille, les flammes ont de nouveau fait des ravages dans le sud de la France.

En effet, lundi 5 septembre, plusieurs débuts d’incendie dans trois départements du sud, attisés par les vents violents, ont détruit des centaines d’hectares de végétation.

Au nord de Marseille, dans le parc des Calanques, le feu s’est déclaré aux environs du campus universitaire de Luminy et a brûlé 400 hectares de forêt. Le violent mistral a poussé l’incendie vers Cassis, de l’autre côté du massif.

Une trentaine d’habitations ont été évacué par précaution. La mairie ainsi que la préfecture ont demandé, dans la soirée, aux habitants de certains quartiers sud « de ne pas rentrer chez eux » pour ne pas gêner les manœuvres des pompiers. Un gymnase a également été ouvert pour « les personnes ayant des difficultés pour rejoindre leur domicile », avait communiqué la mairie.

Mardi matin, le feu a finalement pu être maîtrisé par les pompiers.

Il n’y a plus de propagation en direction de Cassis, ni des calanques

A affirmé à RTL le capitaine Patrick Grimaud, des Marins Pompiers de Marseille.

Heureusement, l’incendie n’a pas fait de victimes, ni de blessés. Seuls quelques dégâts sur des bâtiments isolés ont été relevés.

Dès le lever du jour, on va consacrer l’action des moyens aériens sur ces points inaccessibles aux moyens terrestres, ce qui va nous permettre de régler la plupart des foyers résiduels

A ajouté le capitaine qui prévoit que le feu soit maîtrisé dans la matinée.

Ainsi, ce sont 850 soldats du feu et 200 engins venus de 12 départements qui ont été mobilisés sur cet incendie d’envergure.

Plus à l’ouest de Marseille, les habitants de deux villages de l’Aude, Paziols et Tuchan (au nord de Perpignan), sont, eux, toujours sous tension.

Le vent n’a pour l’instant pas faibli et continue d’attiser les flammes qui ont déjà ravagées plus de 800 hectares de forêt.

Si aucune habitation n’est directement menacée, l’incendie s’était scindé dans la soirée en trois branches, dont une qui se rapprochait dangereusement du village de Paziols.

L’Aude a été classé en « danger exceptionnel » pour risques incendie depuis lundi, notamment en raison du vent fort et des températures élevées.

Dans le Tarn, un autre incendie s’est déclaré, lundi 5 septembre dans l’après-midi, sur les Causses, près de Castres. La préfecture a indiqué que 50 hectares de végétation étaient déjà partis en fumée.

Si la chaleur exceptionnelle et la sécheresse observées en France ainsi que les vents violents favorisent les départs d’incendie, l’Espagne et le Portugal subissent également des feux de forêts qui ravagent une partie de leur paysage.

Publié le mardi 6 septembre 2016 à 13:43, modifications dimanche 20 novembre 2016 à 1:25

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !