Actualité

Incendies dans les Bouches-du-Rhône : 350 hectares de forêts brûlés et des habitations menacées

Si plusieurs foyers ont pu être maîtrisés, les flammes sévissent toujours à Saint-Cannat, près d’Aix-en-Provence dans les Bouches-du-Rhône.

Les pompiers luttaient toujours, ce samedi 15 juillet en début de soirée. Ils tentaient d’éteindre un incendie à Saint-Cannat dans les Bouches-du-Rhône.

Pour venir à bout de ce feu à l’origine inconnue, qui progressait toujours vers le sud de la ville en fin de journée, plus de 400 pompiers et 50 engins, appuyés par six Canadair et un avion gros porteur ont été déployés.

La Provence faisait état de plus de 450 hectares de forêt brûlés dans cette zone située au nord-ouest d’Aix-en-Provence.

L’origine de l’incendie est inconnue pour l’heure, mais il est parti en bord de route : tout est possible.

Une enquête a été ouverte pour déterminer les causes du sinistre.

De nombreuses habitations menacées

L’incendie a nécessité l’évacuation d’une centaine habitations.

Il n’y a aucune victime mais des habitations sont menacées.

A expliqué le lieutenant-colonel Nicolas Faure, porte-parole des pompiers des Bouches-du-Rhône, en fin d’après-midi sur le site de FranceBleu Provence.

Par conséquent, les habitants de cette zone sont invités à « rester dans leurs maisons et ne prendre en aucun cas leur voiture ».

En outre, le vent tournant et les reprises de feu fréquentes compliquent le travail des pompiers.

Selon un élu joint par FranceBleu Provence, des habitations ont été touchées par les flammes. Des zones d’accueil ont par ailleurs été mises en place pour les évacués.

Néanmoins, en début de soirée, les pompiers avaient réussi à éteindre un autre feu. Celui-ci s’était déclaré sur la commune de Port-de-Bouc, près de la ville côtière de Fos-sur-Mer.

Cet incendie avait mobilisé pas moins de « 200 pompiers, plus de 50 engins, 2 Canadairs, 2 trackers et un hélicoptère bombardier ».

Touchées plus tôt, en début d’après-midi, les communes Peyrolles et de Salon-de-Provence étaient hors de danger après que les secours aient réussi à maîtriser d’autres feux qui n’ont fait aucune victime.

En raison du vent et de la sécheresse, la préfecture a annoncé l’interdiction totale d’accès dimanche à 18 massifs des Bouches-du-Rhône.

Publié le dimanche 16 juillet 2017 à 8:51, modifications samedi 15 juillet 2017 à 23:25

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !