Actualité

H&M : Des enfants syriens travaillent illégalement dans des usines en Turquie

Un nouveau rapport d’une ONG britannique sur la crise des migrants révèle que des enfants syriens travaillent illégalement en Turquie dans usines d’enseignes de prêt-à-porter comme H&M.

Alors que l’agence de coordination policière Europol révélait il y a quelques jours que plus de 10.000 enfants migrants non accompagnés ont disparu en Europe, une ONG britannique vient de dévoiler un nouveau rapport inquiétant. En effet, quatre grandes enseignes de magasins ont récemment découvert que des enfants syriens travaillaient illégalement dans leurs usines en Turquie. Parmi ces magasins, la marque H&M qui est mondialement connue.

Cependant, cette même ONG souligne que les dirigeants du groupe H&M sont immédiatement intervenus. La célèbre enseigne de prêt-à-porter a notamment rencontré le Premier ministre turc ainsi que des hauts responsables politiques en charge de la crise des migrants.

Malheureusement, les enseignes à réagir face au travail illégal des enfants réfugiés sont encore peu nombreuses, comme le déplore ce rapport qui révèle :

Peu de grandes marques de vêtements prennent les mesures nécessaires pour protéger les réfugiés dans leur chaîne de production.

Et d’ajouter :

Les travailleurs réfugiés semblent invisibles et loin de leurs préoccupations.

On estime aujourd’hui que plus de 2,2 millions de syriens ont trouvé refuge en Turquie depuis 2011. Toujours selon ce même rapport, entre 250.000 et 400.000 travaillent illégalement dans le pays, ce qui fait d’eux des cibles faciles pour les trafiquants.

Publié le mardi 2 février 2016 à 17:33, modifications mardi 2 février 2016 à 15:32

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !