Actualité

Hérault : Le feu a fait des ravages, plusieurs maisons ont brûlé

Les départements de l’Hérault et de l’Aude souffrent actuellement d’une terrible sécheresse en ce début de mois de septembre. Ce mercredi 6 septembre, plusieurs départs de feux ont été constatés. Dernier point sur la situation.

C’est un véritable cauchemar qu’ont vécu les habitants du village de Grabels, situé dans l’Hérault à quelques kilomètres de Montpellier, ce mercredi 6 septembre 2017. Vers 15h, un feu s’est déclaré à proximité du village. Compte tenu du vent extrêmement fort et de la sécheresse importante, le feu a été très difficile à maîtriser.

C’est un feu de garrigue dont l’origine est encore inconnue pour le moment, qui s’est déclaré ce mercredi 6 septembre sur une petite route située entre Combaillaux et Grabels. Le feu a très rapidement été repéré et les pompiers sont immédiatement intervenus. De plus, les conditions météorologiques et notamment le vent, qui soufflait à plus de 60 kilomètres heure n’ont pas facilité l’intervention des pompiers.

Le bilan matériel est particulièrement lourd. De nombreuses personnes ont été évacuées, mais aucun blessé. Retour sur l’incendie.

Un véritable cauchemar

Tout a commencé par une simple colonne de fumée. Un feu s’était déclaré dans la garrigue. Les incendies sont des événements courants notamment en fin d’été. Il faut savoir que la sécheresse est particulièrement marquée cette année et que des alertes vigilances avaient été lancées concernant les risques d’incendie.

Les pompiers ont rapidement été appelé et sont intervenus pour tenter de maîtriser le feu. Par la suite, l’incendie a été poussé par le vent et a rapidement menacé des habitations. Des évacuations ont alors eu lieu, dans le village de Grabels. Puis, le feu s’est décalé et a touché le quartier de la Valsière. Devenu incontrôlable, les flammes ont fait de graves dégâts matériels. Cependant aucune victime n’est à déplorer.

Le feu était extrêmement violent et tellement important qu’il était visible du sud de Montpellier. Des témoins expliquent qu’ils voyaient les colonnes de fumée de la Grande Motte, station balnéaire situé au sud de Montpellier. Des pluies de cendres ont également été constatées tout au long de l’après-midi dans le nord de l’agglomération de Montpellier. Un feu d’une telle ampleur est rare, et il est notamment peu fréquent que les flammes s’approchent si près des habitations. Il ne fait aucun doute que cet épisode traumatisant restera dans les souvenirs des habitants.

La solidarité des habitants

Au bout d’une heure, le feu a totalement changé de direction. Le vent a poussé les flammes vers un autre quartier. Il s’est approché dangereusement du quartier de la Valsière. Les gendarmes sont alors rapidement intervenus pour évacuer les immeubles directement menacés par les flammes. Les habitants ont pu trouver refuge sur le parking d’un supermarché, espérant fortement que le feu allait finalement être maîtrisé. La lutte contre les flammes a duré toute la nuit, et va encore se poursuivre aujourd’hui.

Plus de 1000 personnes ont été évacuées de leurs logements, les flammes s’approchant dangereusement des habitations. La salle polyvalente du village a été ouverte afin de pouvoir héberger ces personnes dans l’attente de pouvoir regagner leur logement. Une belle chaîne de solidarité a été observée dans le village, de nombreux villageois s’étant manifestés à la Mairie pour offrir un toit aux victimes de cet incendie.

Des équipes efficaces sur le terrain

Ce sont 250 sapeurs-pompiers qui sont intervenus pour tenter de combattre les flammes. Deux groupes d’intervention de lutte contre les feux de forêts, plusieurs avions bombardiers d’eau, et 70 gendarmes ont été mobilisés pour lutter contre l’incendie et organiser les évacuations. Selon le dernier bilan qui est encore provisoire ce matin, 80 hectares de garrigue ont brûlé et 4 maisons ainsi qu’un appartement ont été gravement touchés par les flammes. Un garage avec plusieurs voitures d’occasion a également été gravement touché.

D’après les dernières informations, le club de tennis de la Valsière aurait également été touché par les flammes. Pour l’instant, on ne connaît pas exactement l’étendue des dégâts. Des informations plus précises devraient être annoncées dans le cours de la journée.

Dans la nuit, une colonne de renfort, en provenant de Rhône-Alpes, est arrivée. L’objectif étant de travailler tout au long de la journée pour travailler sur les points chauds, et éviter un retour du feu. Car des reprises ont été observées et fort heureusement maîtrisées tout au long de la nuit. Ce matin, les fumées sont encore très présentes et les pompiers sont sur place pour éviter toute reprise de l’incendie. Les habitants ont pu, pour la plupart, regagner leur domicile.

La situation semble maîtrisée

Le Maire du village de Grabels, René Revol, est sorti du silence mercredi dans la soirée. Il a tenu à remercier les soldats du feu, et se dit satisfait de l’organisation du village. Il a estimé dans la soirée que le feu était circonscrit et se dit moins inquiet. Cependant, la situation reste instable car la pluie n’est toujours pas d’actualité, et le vent souffle toujours ce jeudi. La vigilance est donc de mise.

Il semblerait selon certains habitants qu’on leur ai demandé de rester vigilant ce matin et de se tenir prêts à une évacuation éventuelle en cas de départ de feu. Les camions de pompiers font des allers-retours dans le quartier de la Valsière, la priorité étant de pouvoir mettre les habitants à l’abri le plus vite possible en cas d’incendie.

D’autres feux ont également été maîtrisés ce même jour dans l’Hérault et dans l’Aude. C’est à Sigean que le bilan est le plus lourd. En effet, à 22h, près de 500 hectares de garrigue avaient brûlé. 80 campeurs ont été évacués par mesure de précaution. Le vent extrêmement violent a poussé les flammes vers les habitations, mais il semble qu’il n’y ait aucun dégât à déplorer ce matin. Le feu a été maîtrisé.

Publié le jeudi 7 septembre 2017 à 13:22, modifications jeudi 7 septembre 2017 à 12:02

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !