Actualité

Grève des éboueurs à Paris à l’appel de la CGT-FTDNEEA

Plusieurs centaines d’éboueurs et des agents de la propreté de la Ville de Paris sont en grève dans la capitale. Ce mouvement a débuté ce lundi. Dix arrondissements de la capitale sont impactés dans le cadre de cette action reconductible.

Des garages de bennes à ordures ont été bloqués dans le cadre du mouvement de grève des éboueurs de la Ville de Paris. Selon des informations du Figaro, les grévistes souhaitent obtenir des augmentations de salaires. L’AFP précise que la CGT-FTDNEEA (Filière Traitement des Déchets Eaux Egouts Assainissement) est à l’origine de ce mouvement. Cette branche de la CGT a pris du recul en mai dernier et a fait scission face à la CGT-Nettoiement de la Ville.

La réalité du blocage suite à la grève des éboueurs

400 personnes ont bloqué quatre garages sur six, tôt dans la matinée. Ce mouvement « reconductible » a empêché la sortie et l’intervention de la moitié des bennes. Régis Viéceli, secrétaire générale de la CGT-FTDNEEA a également précisé que les deux usines de retraitement de déchets, situées à Ivry-sur-Seine (Val-de-Marne) et à Romainville (Seine-Saint-Denis), étaient également bloquées avec des piquets de grève.

Les principales revendications de la CGT-FTDNEEA

Des éboueurs, des égoutiers, des fossoyeurs, des agents techniques ainsi que des encadrants des directions de la propreté ou des espaces verts sont mobilisés dans le cadre de ce mouvement entamé lundi. Les grévistes demandent l’ouverture de négociations sur le déroulement de carrière des agents et leurs points indiciaires. Le point d’indice est utilisé pour calculer le salaire brut d’un fonctionnaire. Son traitement mensuel est calculé en multipliant le point d’indice majoré par l’indice brut majoré propre à chaque fonctionnaire. Il est défini en fonction de son échelon, son grade, son cadre d’emploi et son ancienneté.

Gérald Darmanin, le ministre de l’action et des comptes publics, a annoncé le 30 juin 2017 qu’il n’y aurait pas de nouvelle hausse du point d’indice des fonctionnaires. Celui-ci devrait donc rester le même en 2018, et probablement les années suivantes. Les grévistes mobilisés ce lundi refusent également une réforme des primes qui met le mérite en place selon eux.

La réaction des autorités face au mouvement de grève des éboueurs

La Ville de Paris tente de jouer l’apaisement dans ce conflit en proposant de recevoir :

toutes les organisations syndicales pour des discussions conduites dans la transparence. Nous sommes ouverts à toute discussion mais nous souhaitons une approche globale à tous les corps de métier.

La grève est donc susceptible d’affecter dix arrondissements dans la capitale (le 2ème, le 5ème, le 6ème, le 8ème, le 9ème, le 12ème, le 14ème, le 16ème, le 17ème et le 20ème). La collecte des ordures ménagères est assurée habituellement par 4 900 agents municipaux dans ces dix arrondissements. Les dix autres sont sous la responsabilité de sociétés prestataires extérieures en réalité. Un mouvement de grève similaire avait déjà impacté Paris en octobre 2015.

Paralysée par une grève du nettoyage, la gare RER de Saint-Denis a été lavée après intervention de la force publique en ce début de mois de décembre. Une grève de 29 jours avait été entamée par des salariés de la société H. Reinier (groupe Onet), le prestataire de service de nettoyage.

Publié le lundi 4 décembre 2017 à 11:59, modifications lundi 4 décembre 2017 à 11:59

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !