Actualité

Grenoble : Un incendie dévaste un garage de la gendarmerie

Le site de la caserne Offner, à Grenoble a été dévasté par les flammes. De très nombreux véhicules ont été détruits. Fort heureusement, les gendarmes dans la caserne n’ont pas été blessés.

Un important incendie s’est déclaré dans la nuit de mercredi à jeudi à Grenoble. Le sinistre aurait débuté aux alentours de 3h30 du matin. Le site en question abritait en réalité le garage de la caserne de la gendarmerie de Grenoble. Les secours se sont mobilisés toute la nuit pour éteindre l’incendie et sécuriser le périmètre. Une cinquantaine de pompiers étaient sur le terrain. Le feu a finalement été complètement maîtrisé aux alentours de 06h45, selon la Préfecture.

Violent départ de feu sur le site du garage de la gendarmerie de Grenoble

Selon des informations de France 3 Régions, l’incendie a partiellement détruit le garage. Une cinquantaine de véhicules utilisés par la gendarmerie se trouvaient sur ce site. Les flammes ont ravagé un entrepôt « totalement isolé du cœur névralgique » de la gendarmerie. L’intégralité des véhicules aurait été détruite selon des informations du Monde. Un gendarme a tenté d’intervenir. Il a été « légèrement intoxiqué » par le feu. Il a depuis été placé sous surveillance au CHU de Grenoble. Ses jours ne sont pas en danger. Un important panache de fumée s’est élevé au-dessus de Grenoble suite à ce sinistre. L’incendie était visible à plusieurs kilomètres à la ronde selon des précisions de France 3 Régions.

Un incendie d’origine criminelle ?

Selon les premiers éléments de l’enquête, le sinistre ne serait pas d’origine accidentelle. Tout porte à croire qu’il s’agit là d’un acte délibéré et criminel. Un trou dans le grillage aurait été décelé. Les incendiaires se seraient introduits sur le site à cet endroit. Les gendarmes sont convaincus de la piste criminelle d’après les précisions du Dauphiné Libéré. Selon une source proche de l’enquête, le grillage de l’enceinte extérieure de la gendarmerie « a été découpé à une hauteur d’environ 1,30 mètre et les enquêteurs ont découvert des départs de feu à deux endroits différents ».

La réaction du ministre de l’Intérieur

Le ministre de l’Intérieur, Gérard Collomb, a fait part de sa « consternation » et de son « indignation » dans un communiqué.

La gendarmerie mettra tout en œuvre pour rechercher et identifier les auteurs de cet acte particulièrement grave afin qu’ils aient à en répondre devant la justice. Toutes les dispositions sont prises pour que les véhicules et matériels soient remplacés sans délai.

L’enquête a été confiée à la section de recherches de Grenoble.

Publié le jeudi 21 septembre 2017 à 15:40, modifications jeudi 21 septembre 2017 à 15:40

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !