Actualité

Grenfell Tower : 17 morts dans le dramatique incendie à Londres selon un nouveau bilan

Les images de la Grenfell Tower, cette tour d’habitation HLM en proie aux flammes en plein cœur de Londres, ont fait le tour du monde cette semaine. Les recherches se poursuivent et l’enquête ne fait que débuter. Un nouveau bilan a été dévoilé par les autorités. De nombreuses personnes sont toujours portées disparues.

Selon un nouveau bilan provisoire en ce jeudi 15 juin, 17 personnes seraient décédées suite à l’incendie de la Grenfell Tower à Londres. Cette information a été dévoilée à la mi-journée par Stuart Cundy, commandant à la Metropolitan Police. Selon un récent bilan publié dans les médias britanniques, 78 personnes auraient été hospitalisées suite à ce drame. Parmi ces victimes, 18 seraient dans un état critique.

Incendie au cœur de la Grenfell Tower : Un bilan qui s’alourdit de jour en jour

Le bilan des blessés et des morts pourrait malheureusement encore s’alourdir. De nombreux habitants rescapés sont en effet toujours sans nouvelle de certains de leurs voisins. Les familles des résidents de la Grenfell Tower sont plongées dans l’angoisse dans l’attente d’informations sur leurs proches.

Le feu s’est déclaré dans la nuit de mardi à mercredi. La vitesse de la propagation des flammes soulève de nombreuses questions. Le drame s’est déroulé dans une tour de logements sociaux située dans le quartier de Kensington, dans l’ouest de Londres. L’origine du sinistre reste toujours inconnue à ce stade de l’enquête.

Dany Cotton, la chef des pompiers de Londres, a reconnu n’avoir :

jamais vu quelque chose d’une telle envergure.

Elle a écarté la possibilité d’un effondrement de l’immeuble.

La réaction de Theresa May

Les autorités britanniques ont tenu également à réagir très rapidement face à l’ampleur du drame. La Première Ministre Theresa May a annoncé qu’une enquête publique allait être menée pour faire toute la lumière sur cette tragédie. Theresa May s’est rendue dans la matinée de jeudi aux abords de la tour de 24 étages qui a été ravagée par les flammes.

Les habitants avaient déjà alerté les autorités sur un risque potentiel d’incendie

Les résidents de la Grenfell Tower avaient déjà dénoncé par le passé la vétusté et la dangerosité de la tour. L’immeuble en question, situé non loin du quartier de Nothing Hill, daterait de 1974.

David Collins, président de l’association des résidents de la tour jusqu’en octobre dernier, a exprimé sa colère auprès de l’AFP.

90% des résidents ont signé une pétition fin 2015 se plaignant de la mauvaise gestion de l’entreprise responsable de la maintenance de l’immeuble. J’ai entendu que certaines alarmes incendie n’ont pas fonctionné, ça ne m’étonne pas. Je suis sous le choc, effondré, mais pas surpris.

Des documents ont en effet refait surface sur Internet. Ces éléments, datant d’un an environ, montrent qu’un collectif de résidents s’était plaint à plusieurs reprises de l’état de l’immeuble. Ils avaient dénoncé déjà à l’époque les risques d’incendies potentiels. Ils évoquaient notamment des problèmes d’éclairage et de sortie de secours.

Publié le jeudi 15 juin 2017 à 18:55, modifications jeudi 15 juin 2017 à 18:55

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !