Actualité

“Gilets jaunes”: les forces de l’ordre utilisent gaz lacrymogènes et lanceur d’eau sur les Champs-Elysées

Les forces de l’ordre ont tiré des gaz lacrymogènes et utilisé un camion lanceur d’eau pour éloigner des “gilets jaunes” qui tentaient de forcer un barrage installé au rond-point des Champs-Elysées à Paris, a constaté une journaliste de l’AFP.

Plusieurs milliers de manifestants convergeaient samedi matin vers la célèbre avenue dans le cadre d’une journée de mobilisation des “gilets jaunes” contre la hausse des prix du carburants, les taxes et la baisse du pouvoir d’achat.

Selon la Préfecture de police, les incidents sont liés à la présence “à l’avant du cortège d’une centaine de membres de l’ultradroite qui harcèlent les forces de l’ordre”.

Des “gilets jaunes” ont notamment été vus en train de desceller des pavés ou des mettre à terre des barrières de chantier.

Mais “aucun manifestant n’est dans la zone interdite par arrêté”, incluant notamment les abords de l’Élysée, la partie basse des Champs-Elysées et la place de la Concorde, assurait la Préfecture de police.

Certains “gilets jaunes” dénonçaient les violences, comme Christophe, 49 ans, venu de l’Isère avec sa femme, en train de rejoindre une rue adjacente des Champs-Elysées pour éviter les gaz lacrymogènes.

“On vient juste manifester pacifiquement et on se fait gazer. On voit comment on est reçu à Paris”, peste-t-il en s’éloignant.

cal-npk-sva-epe/shu

Publié le samedi 24 novembre 2018 à 11:40, modifications samedi 24 novembre 2018 à 11:40

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !