Actualité

Gare Montparnasse paralysée : La situation s’aggrave avec seulement un train sur deux ce dimanche

La situation du trafic SNCF va s’aggraver ce dimanche avec la mise en circulation de seulement 1 train sur 2, contre 60 à 70% samedi. La SNCF réclame des solutions à RTE.

Près d’un train sur deux est annoncé ce dimanche 29 juillet au départ de la gare Montparnasse.

La situation se dégrade

Ainsi, la situation ne s’améliore pas après l’interruption totale du trafic pendant près de trois heures vendredi 27 juillet en gare de Paris-Montparnasse. En raison d’un incendie sur un transformateur RTE, la circulation ferroviaire est toujours paralysée 48 heures plus tard. Le feu, dont l’origine est encore inconnue, est parti d’un transformateur électrique à Issy-les-Moulineaux, près de Paris. Il a été maîtrisé par une cinquantaine de pompiers vers 13 heures.

Or, si la SNCF a pu faire partir 70% des trains prévus au départ de la gare parisienne samedi, ils ne seront que 50% à circuler dimanche. De son côté, RTE ne prévoit pas de rétablissement complet de l’électricité avant jeudi 2 août. En effet, l’atelier de maintenance des rames TGV près de Montparnasse n’est plus alimenté en électricité.

La SNCF doit faire face à des contraintes matérielles.

A déploré samedi 28 juillet la directrice générale de Voyages SNCF, Rachel Picard.

Il y a des rames que l’on ne peut plus sortir parce qu’elles ne sont pas en sécurité pour nos voyageurs. C’est pour ça que la durée de l’incident est critique.

A-t-elle expliqué.

100.000 voyageurs bloqués

Dimanche matin, dans les différents halls de la gare, les naufragés du rail déploraient le manque d’information.

Il n y a pas de trains, on n’a pas beaucoup d’informations. On nous a proposé de prendre un autre train, tout en sachant qu’ils sont tous complets.

S’agace une voyageuse au micro de BFMTV.

Alors que quelque 100.000 voyageurs devaient emprunter un train ce samedi, les trains maintenus ont été répartis entre les gares de Montparnasse et d’Austerlitz. Si le départ des TGV vers la Bretagne et les Pays de la Loire reste à Montparnasse, ceux en provenance ou à destination du Sud-Ouest sont redirigés vers la gare de Paris-Austerlitz. Les TGV à destination de Tours et Poitiers sont supprimés, les voyageurs sont invités à utiliser les trains Intercités depuis Austerlitz. Par ailleurs, pour ceux qui le peuvent, la SNCF conseille de reporter leur voyage. Les billets seront intégralement remboursés au-delà de trois heures de retard.

La SNCF réclame des solutions à RTE

Ainsi, la directrice générale de Voyages SNCF a appelé RTE, le gestionnaire du réseau électrique haute tension, à agir en urgence pour rétablir l’électricité à pleine puissance à Montparnasse. Et ce, avant jeudi 2 août.  De son côté, RTE assure que la SNCF sera indemnisée pour l’annulation des très nombreux trains.

Nous sommes liés à la SNCF par des contrats qui prévoient des indemnités en cas d’avarie. Nous les appliquerons bien évidemment.

A déclaré Xavier Piechaczyk, un membre du directoire de RTE.

Enfin, une mission d’enquête sur les conditions d’alimentation électrique par RTE de la gare Montparnasse a été ouverte, ont annoncé Nicolas Hulot et Élisabeth Borne, ministres de la Transition écologique et des Transports.

Les investigations sont en cours quant aux raisons de cet incendie. Mais ses conséquences révèlent une manifeste fragilité dans l’alimentation de substitution de la gare Montparnasse par RTE.

Pouvait-on lire dans un communiqué commun des deux ministres publié ce samedi.

Publié le dimanche 29 juillet 2018 à 11:48, modifications dimanche 29 juillet 2018 à 11:49

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !