Actualité

François Fillon “scandalisé par le mépris et la misogynie” du Canard Enchaîné contre son épouse

François Fillon a tenu à réagir suite à la polémique soulevée par la publication d’un article dans l’édition du mercredi 25 janvier du “Canard Enchaîné”. Le journal satirique a fait un certain nombre de révélations sur un prétendu emploi fictif de la compagne de François Fillon, Pénélope Fillon. Le candidat de la droite pour la prochaine élection présidentielle est scandalisé.

François Fillon a tenu à réagir rapidement suite à la polémique concernant les révélations de la rédaction du Canard Enchaîné sur l’emploi, présumé fictif, de son épouse Pénélope Fillon. D’après des informations de RTL, le grand gagnant de la primaire de la droite s’est exprimé sur ce sujet délicat, en ce mercredi 25 janvier, depuis la ville de Bordeaux. François Fillon devait en effet déjeuner aujourd’hui avec Alain Juppé.

Le Canard Enchaîné a révélé des informations selon lesquelles Pénélope Fillon aurait occupé un emploi fictif en tant qu’attachée parlementaire.

La colère froide de François Fillon

François Fillon est excédé et scandalisé par cet article. Il n’a pas caché son amertume et sa tristesse :

Je vois que la séquence des boules puantes est ouverte. Je voudrais simplement dire que je suis scandalisé par le mépris et par la misogynie de cet article. Alors, parce que c’est mon épouse, elle n’aurait pas le droit de travailler ? Imaginez un instant qu’un homme politique dise d’une femme, comme le fait cet article, qu’elle ne sait faire que des confitures, toutes les féministes hurleraient.

Les révélations du Canard Enchaîné

Cette polémique, qui risque d’écorner la candidature de François Fillon dans la course à la présidentielle, a éclaté suite à la publication de l’article dans l’hebdomadaire Le Canard Enchaîné.

Selon le journal satirique, François Fillon aurait embauché sa femme à ses côtés en tant qu’attachée parlementaire sur la période de 1998 à 2002. Toujours selon l’hebdomadaire, Pénélope Fillon n’aurait pourtant laissé aucune trace de son passage à l’Assemblée nationale.

De 2002 à 2007, le successeur du député de la Sarthe aurait reconduit Pénélope Fillon à ce poste. Elle aurait même alors bénéficié d’une augmentation. D’après les révélations du journal, cette mission relèverait donc d’un emploi fictif. Selon l’hebdomadaire :

Au total, Pénélope aura perçu environ 500.000 euros brut sur les caisses parlementaires.

Le numéro de cette semaine du Canard Enchaîné risque donc d’être assez rapidement épuisé en kiosques… Reste à savoir si Pénélope Fillon et François Fillon décident d’attaquer la rédaction du Canard Enchaîné en justice. La campagne présidentielle semble donc bel et bien lancée avec ces terribles révélations par voie de presse.

Publié le mercredi 25 janvier 2017 à 14:04, modifications mercredi 25 janvier 2017 à 13:21

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !