Actualité

Un Français d’extrême-droite arrêté en Ukraine préparait des attentats durant l’Euro 2016

Un Français de 25 ans, originaire de la région Lorraine, préparait 15 attentats en France avant et pendant l’Euro 2016. Il a été arrêté en Ukraine le 21 mai dernier a annoncé ce lundi 6 juin le chef des services de sécurités ukrainiens (SBU), Vassil Grytsak.

Vassil Grytsak, chef des services de sécurités ukrainiens (SBU) a indiqué ce lundi 6 juin que :

Le SBU a réussi à empêcher quinze actes terroristes qui étaient planifiés en France à la veille et pendant le championnat d’Europe de football.

Arrêté en possession d’armes dont 3 lance-roquettes et de nombreux fusils d’assaut ainsi qu’avec près de 125 kg de TNT et une centaine de détonateurs, ce jeune homme inconnu des services de police a déclaré aux enquêteurs ukrainiens être en opposition avec “la politique de son gouvernement concernant l’arrivée massive d’étrangers en France, la diffusion de l’islam et la mondialisation”.

Interpellé à bord de son utilitaire à la frontière ukraino-polonaise par les gardes-frontières le 21 mai dernier, il “aurait projeté d’acquérir des munitions puis de les convoyer en France afin d’y commettre des attentats”, selon M6.

D’après une source proche de l’enquête, aucune piste n’est privilégiée pour le moment car :

Les enquêteurs n’ayant à ce stade officiellement qu’un signalement des gardes-frontières polonais.

Une enquête a été ouverte en France et une perquisition a été menée au domicile du jeune homme, en Meuse, dans la commune de Nant-le-Petit. Une source policière affirme que cette perquisition :

N’a rien révélé de particulier. Un tee-shirt siglé d’un groupe d’extrême droite a été saisi.

Pour l’heure, aucun élément n’étaye donc la thèse des attentats du côté de l’enquête française.

D’après cette source, les enquêteurs français « sont dans l’expectative » et pour tenter de résoudre cette affaire :

Une demande d’entraide judiciaire internationale a été envoyée mais aucune pièce de justice n’a été envoyée pour l’heure par les Ukrainiens.

Actuellement, le Lorrain est toujours détenu en Ukraine.

Publié le lundi 6 juin 2016 à 13:18, modifications dimanche 20 novembre 2016 à 1:25

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !