Faits divers

Vesoul : arrêté juste après avoir montré ses fesses au commissariat !

Ce qui était sans doute une blague potache va se terminer devant le tribunal pour enfants pour ce jeune de 14 ans de Vesoul.

Ce que l’on imagine être une blague potache peut avoir de sérieuses conséquences. Dimanche, en fin de journée, à Vesoul, quatre jeunes se présentent devant le commissariat. Ils font du bruit en tapant sur les grilles de sécurité en criant et en insultant les forces de l’ordre. L’un d’eux baisse même son pantalon avant de repartir pour montrer ses fesses aux agents.

Retrouvé très rapidement

A l’intérieur des locaux, n’appréciant que très peu le moment, des policiers préviennent rapidement leurs collègues en patrouille pour qu’ils reviennent. Ce sont eux qui mettront ensuite la main sur l’individu qui a choisi de mettre son fessier en évidence. Il est interpellé peu après dans le centre de Vesoul selon nos confrères de l‘Est Républicain. Âgé de 14 ans, il a été conduit en garde à vue puis remis à son père. Il devra désormais se présenter devant le tribunal pour enfants.

Ces cas, s’ils peuvent paraître divertissants sont pris très au sérieux par la justice et les forces de l’ordre. Fin 2017, à Toulouse, un jeune homme de 19 ans avait été condamné à trois mois de prison ferme pour avoir montré ses fesses à un hélicoptère de police. L’homme se trouvait toutefois en situation de récidive. L’avocat des fonctionnaires expliquait alors : “En soi, cette histoire peut prêter à sourire. Mais, lorsque ça se produit tous les jours, c’est exténuant. D’autant qu’on se demande si cette attitude n’était pas destinée à détourner l’attention des gendarmes et du policier qui cherchent à bien faire leur travail”.

Publié le mardi 20 février 2018 à 19:11, modifications mardi 20 février 2018 à 16:14

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !