Faits divers

Un couple lesbien se fait agresser par un groupe de jeunes sur le quai d’une gare

Les deux jeunes filles se sont fait insulter et frapper par un groupe de sept personnes sur le quai d’une gare du Val d’Oise.

Comme le révèle une source policière, l’agression a commencé vendredi à Pontoise, dans le Val d’Oise. Les deux jeunes filles, âgées de 17 et 18 ans, ont été prises à partie par un groupe de jeunes sur le quai de la ligne J du Transilien. Selon leurs déclarations ,après s’être fait violemment bousculer et tirer les cheveux, le couple s’est ensuite fait insulter dans le train, durant le trajet vers Conflans-Sainte-Honorine. Leurs agresseurs, tous mineurs, les auraient qualifié de “putain de lesbiennes” avant de se faire interpeller par la police à la descente du train.

 

Deux mineurs soupçonnés

Sept jeunes gens âgés de 17 ans se sont retrouvés au poste de police. Deux d’entre eux ont été placés en garde à vue pour “violences volontaires en raison de l’orientation sexuelle“, avant d’être relâchés le lendemain. Un garçon et une fille devront rendre des comptes et les cinq autres seront entendus comme témoins. La police a assuré :

Les suspects seront poursuivis ultérieurement par convocation d’officier de police judiciaire pour comparaître devant un juge des enfants.

Les suspects comparaîtront devant un juge pour enfants.

 

SOS Homophobie a fait part de son “soutien plein et entier” envers les deux victimes sur Twitter :

Cette agression homophobe est insupportable et elle doit être fermement sanctionnée.

 

L’association a recensé dans son rapport 2017 près de 212 agressions physiques à caractère homophobe pour l’année 2016,”un chiffre en deçà de la réalité“.

Le Premier ministre Édouard Philippe a adressé tout son soutien aux jeunes victimes depuis les Émirats Arabes Unis, où il était en visite.

 

Publié le mardi 13 février 2018 à 16:32, modifications mardi 13 février 2018 à 16:24

Vous aimerez aussi

-->

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet