Faits divers

Uber : Un chauffeur s’offre une gâterie par une prostituée… devant un client ! La vidéo choc

Cet usager Uber a vu sa course virer au cauchemar quand son conducteur s’est fait faire une gâterie par une prostituée qui se trouvait également dans la voiture. Une scène embarrassante qu’il a filmée…

Aner Martino ne devrait pas oublier de sitôt cette scène très embarrassante. Les faits se sont déroulés le 17 juillet dernier. Alors qu’il sortait de soirée, ce jeune homme a décidé d’appeler un Uber afin de regagner son domicile. Mais son trajet aura été plutôt mouvementé. En effet, le jeune homme a partagé ses mésaventures sur Twitter, où il a publié une vidéo choc qui fait le buzz aujourd’hui.

Et pour cause : le conducteur n’est pas arrivé seul. Non, une femme se trouvait sur le siège passager. Interrogé par le magazine Esquire, Aner Martino se souvient :

Je pensais que c’était quelqu’un de sa famille ou quoi.

Le jeune homme va vite réaliser que la femme en question était en réalité… une prostituée !

La situation dégénère

Visiblement éméchée, ladite prostituée n’a pas tardé à offrir ses services au conducteur Uber… et ce alors qu’Aner Martino était toujours installé dans le véhicule. Très vite, la situation dérape. Le chauffeur se fait offrir une gâterie, sous les yeux de son client qui filme la scène.

Une vidéo qu’il a postée sur Twitter afin d’interpeller la compagnie Uber. En légende, on peut lire :

Uber de me*** qui m’a fourni hier soir la course la plus dangereuse pour rentrer à la maison. Ce chauffeur avait une prostituée choisie au hasard sur le siège avant.

Voilà qui a le mérite d’être clair. Uber a depuis ouvert une enquête interne. Quant à Aner Martino, il s’est vu offrir, en guise de dédommagements, un bon de 10 euros valable sur sa prochaine course… Pas sûr qu’il en fera usage après ses dernières mésaventures.

Publié le mardi 25 juillet 2017 à 13:03, modifications mardi 25 juillet 2017 à 14:08

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !