Faits divers

Trois hommes arrêtés pour cannibalisme en région parisienne

Trois hommes ont violemment attaqué un autre à Clichy-sous-Bois ce week-end. Après l’avoir mordu, ils ont mangé les morceaux arrachés.

Dimanche soir à Clichy-sous-Bois, une rixe éclate entre quatre hommes pour un problème d’argent. Trois d’entre eux, originaires du Cap-Vert, mordent alors le dernier à la lèvre et à l’oreille puis consomment les morceaux arrachés.

Barbarie et anthropophagie

C’est une bagarre comme il peut en arriver des centaines chaque jour en France. Mais, son déroulé est très particulier. Il est environ 18 heures, dimanche soir, lorsque quatre hommes se réunissent à Clichy-sous-Bois pour régler un problème d’argent. Trois décident de se liguer contre le 4e et commencent à le frapper. Très vite, ils se mettent à le mordre à la lèvre inférieure puis à l’oreille gauche. Des bouts sont arrachés et “consommés” quasi-instantanément.

La victime tente alors de se débattre mais se trouvant en infériorité numérique éprouve des difficultés. Elle finit alors par réussir à blesser l’un de ses agresseurs à la cheville. Les forces de l’ordre et les secours sont finalement intervenus pour mettre fin à la scène. Les trois attaquants ont été interpellés pour violences volontaires, acte de barbarie et anthropophagie ayant entraîné une mutilation permanente. Le commissariat de Clichy-sous-Bois est désormais en charge de l’enquête.

A noter que la loi française, ne prévoit pas de peine pour l’anthropophagie spécifiquement. En revanche, l’article 222 du Code pénal punit les tortures et actes de barbarie de 15 à 30 ans de réclusion criminelle et pourrait être utilisé par les magistrats.

Publié le mardi 20 février 2018 à 9:11, modifications mardi 20 février 2018 à 8:55

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !