Faits divers

La terrible histoire de ce petit garçon fait pleurer une juge

L'enfant a été terriblement battu pendant des mois

L’histoire est tellement terrible que la juge en charge de l’affaire n’a pas pu retenir ses larmes. Alors vous pouvez facilement imaginer à quel point le petit garçon dont nous allons vous parler a pu souffrir…

L’histoire est celle de Troy Jackson, un homme de 31 ans. Et malheureusement, elle est vraie… Il est le beau-père d’un petit garçon âgé de seulement 5 ans. Il l’a battu, pendant des mois et des mois, lui infligeant des sévices atroces depuis novembre 2015. C’est la date à laquelle il a emménagé chez cet homme et chez sa compagne.

Un monstre

Il n’aura pas fallu longtemps à Troy Jackson pour révéler son vrai visage. Un mois seulement après l’arrivée de l’enfant dans son foyer, le petit garçon a été admis à l’hôpital. Il avait une hanche luxée. Les médecins ont cru à la version selon laquelle une grille métallique lui était tombée dessus. Mais au cours de semaines suivantes, il est revenu de très nombreuses fois.

Un pied cassé, un bras fracturé, des côtes fêlées, des doigts brisés, des bleus partout… Jusqu’au 10 août 2016, date à laquelle l’enfant a été battu à coup de ceinture. Lorsque les secours sont arrivés, il était inconscient. Blessé au dos, aux hanches et à la tête, l’enfant a passé deux semaines complètes en isolement à l’hôpital.

Des blessures graves

Le petit garçon saignait dans le cerveau, souffrait d’une infection… et surtout, un morceau de son crâne manquait. Aujourd’hui encore, il doit porter un casque spécial, et ne peut pas aller à l’école. Il devra attendre encore six longs mois avant de subir une chirurgie reconstructrice. Il souffre d’une grave lésion cérébrale qui l’empêche de se concentrer durablement.

L’enfant a été rapidement placé en famille d’accueil. Cette dernière a d’ailleurs l’intention de l’adopter. Mais elle a expliqué que l’enfant se cache, pleure, et a peur des adultes. Malheureusement, il est traumatisé, et les médecins disent que le travail de reconstruction sera long et douloureux. La psychologue explique que l’enfant a besoin de recevoir des caresses, mais qu’il ne sait pas comment faire pour les accepter…

Une condamnation peu sévère

Troy Jackson, interrogé par les autorités, a alors expliqué que c’était la fille de sa compagne, alors âgée de 9 ans, qui avait battu l’enfant. Cette dernière a confirmé les propos de son beau-père, avant d’avouer que ce n’était pas elle qui était à l’origine des sévices infligés au garçon.

L’homme a comparu devant la justice néo-zélandaise, et la juge en charge de l’affaire, Soana Moala, n’a pas pu retenir ses larmes au moment du récit des faits. Troy Jackson a été condamné à six ans et deux mois de prison. La famille d’accueil espérait que le bourreau soit enfermé jusqu’à la fin de ses jours, mais la juge n’a eu d’autre choix que d’appliquer la loi. Elle a expliqué :

Il est extrêmement chanceux d’être en vie et il a de la chance d’avoir trouvé une famille aimante qui veut prendre soin de lui. Il risque de se blesser sérieusement à cause de ce que vous lui avez fait et il souffrira toute sa vie à cause de ça.

Terrible histoire…

Publié le samedi 13 mai 2017 à 16:11, modifications samedi 13 mai 2017 à 11:50

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !