Faits divers

Six mois de prison ferme pour avoir battu un chiot

L’animal avait des côtes saillantes, plusieurs fractures et le bassin déplacé.

Un an de prison dont six mois avec sursis pour le maître d’Etna, une chienne maltraitée à Nantes. L’homme était déjà connu pour plusieurs faits de violence.

Il la battait régulièrement

Un véritable enfer. Voici ce que vivait Etna, une chienne croisée berger et labrador avec son maître. L’homme âgé de 33 ans la battait et la torturait. Ce sont les voisins qui ont fini par alerter la police à cause des hurlements de l’animal. Ils ont alors découvert l’animal avec les côtes saillantes, plusieurs fractures sur son corps et le bassin déplacé. A l’audience, le prévenu a expliqué qu’il éduquait l’animal qui refusait de l’écouter selon nos confrères du Parisien.

L’homme était déjà connu pour des faits de violence. Il a comparu vendredi pour “sévices sur animal” devant le tribunal correctionnel de Nantes. Celui-ci a reconnu que l’individu, qui a déjà fait plusieurs séjours en hôpital psychiatrique avait des facultés mentales altérées. Il a été condamné à un an de prison dont six mois ferme. Par ailleurs, il est interdit de posséder un animal pour les cinq prochaines années. La Fondation 30 millions d’amis qui s’était portée partie civile a commenté :

Nous aurions préféré que ce soit à vie, mais nous sommes globalement très satisfaits de ce jugement

Publié le samedi 10 mars 2018 à 20:12, modifications samedi 10 mars 2018 à 17:03

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !