Faits divers

Un septuagénaire musulman agressé près de Rouen au lendemain de l’attaque terroriste dans une église

Un septuagénaire de confession musulmane a été agressé au lendemain de l’attentat survenue à Saint-Etienne-du-Rouvray.

La semaine dernière, deux terroristes ont pris en otage six personnes à l’intérieur de une église . Le père Jacques Hamel, 86 ans, a été égorgé. Les deux terroristes ont été abattus par les forces de l’ordre. Au lendemain de l’attaque, un septuagénaire de confession musulmane a été agressé. Les faits se sont déroulés à Barentin, une commune de 12 000 habitants situés à une quinzaine de kilomètres de Rouen.

Vers 6h du matin, l’agresseur a, tout d’abord, interpellé les filles du septuagénaire. Elle s’apprêtaient à partir après avoir rendu visite à leur père. Tout serait parti d’une histoire de parking, selon l’avocat de la victime. L’agresseur s’en est, ensuite, pris au père des filles, vêtu d’une djellaba et coiffé d’un chéchia.

Sale Noir, si je descends d’ici c’est pour te taper. Je vais t’egorger ppur vous faire comme vous faites à nous, ce n’est pas parce que t’es en robe avec un chapeau que tu VS faire la loi ici.

Le septuagénaire a, tout d’abord, rassuré ses filles et leur a, ensuite, demandé de prendre la route. Puis, il tente de regagner son domicile. Énervé, le conducteur a effectué une marche arrière pour le percuter. Poursuivi par son agresseur, la victime a décidé de prendre une marmite dans une poubelle pour se défendre. Il rentre dans l’ascenseur mais l’agresseur parvient à se faufiler derrière lui, le frappe et manque de l’étrangler.

Vivant mais inconscient, il a été conduit au CHU de Rouen. Il en est ressorti le lendemain avec trois jours d’incapacité totale de travail. Une plainte a été déposée pour des faits de violences en raison de la religion de la personne.

Il a eu un traumatisme crânien, ce sont les membres de sa famille qui l’ont retrouvé presque inconscient dans l’ascenseur.

Le septuagénaire fréquentait parfois la mosquée de Saint-Etienne-du-Rouvray, il avait été très affecté par l’attentat. Il connaissait de nom le père Jacques Hamel.

Publié le lundi 1 août 2016 à 17:32, modifications lundi 1 août 2016 à 17:32

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !