Faits divers

Saint-Brieuc : Ils volent des fleurs sur les tombes pour les revendre

Deux hommes ont pris la fuite devant un cimetière, lorsqu’une fleuriste a découvert qu’ils revendaient des compositions florales volées sur les tombes.

Mardi 1er novembre 2016, une fleuriste de Saint-Brieuc, dans les Côtes d’Armor, qui vendait des fleurs devant le cimetière de Cesson, a remarqué que les compositions florales sur l’étal d’à côté portaient l’étiquette de sa propre boutique. Un fait divers rapporté par Le Télégramme. 

Démasqués, les deux hommes ont aussitôt pris la fuite, laissant sur place une centaine de bouquets de chrysanthèmes. La fleuriste a tout de suite prévenu la police qui s’est mise activement à la recherche des voleurs.

Tout porte à croire que ces fleurs ont été pillées sur des tombes puisque la fleuriste est sûre qu’elle n’a pas été volée, ni cambriolée.

Les fleurs sont toujours devant le cimetière de Cesson, sous la surveillance du gardien. Les familles des défunts qui pensent avoir été victimes de vol sont priées de se rendre au cimetière pour récupérer les fleurs.

Une enquête a été ouverte pour tenter de retrouver les individus.

Publié le jeudi 3 novembre 2016 à 11:56, modifications jeudi 3 novembre 2016 à 11:58

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !