Faits divers

Russie : Suspectée de vendre les organes de son fils au marché noir

russie

Une mère est accusée d’avoir publié une petite annonce sur Internet afin de vendre son fils à des marchands d’organes en Russie.

Elle vend son fils en échange de 3.000 euros

Lyudmila Sadryeva, une femme âgée de 40 ans, est accusée de vouloir vendre son bébé. La quadragénaire, originaire de la ville de Tcheliabinsk, en Russie, a posté une annonce sur Internet afin de vendre l’enfant au marché noir à des marchands d’organes, en échange de 3.000 euros.

Dans l’annonce intitulé « Je vends un enfant pour ses organes », la mère a expliqué que son fils était en parfaite santé. Une photo du petit garçon a également été postée. Il était possible de voir le bébé sur les genoux de sa mère.

russie

Une fausse annonce ?

Pour sa défense, Lyudmila Sadryeva a déclaré que l’annonce avait été publiée par sa colocataire. Cette dernière aurait voulu se venger.

Cette situation me fait très peur. Les gens me reconnaissent désormais dans la rue. Il y a une photo de mon bébé et de moi. Des hommes m’ont menacé. Ils m’ont dit qu’ils allaient me tuer.

a-t-elle déclaré au tabloïd britannique The Sun.

Les autorités russes enquêtent sur l’affaire. Lyudmila ainsi que sa colocataire seront prochainement entendues dans le cadre de l’enquête.

En 2016, un jeune homme de 19 ans avait vendu sa fille âgée de 18 jours pour s’acheter un iPhone et une moto.

Publié le mardi 10 avril 2018 à 13:04, modifications mardi 10 avril 2018 à 10:46

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !